segorama-segolene-royal

Revenons aux fondamentaux de la démocratie: le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple!

Ségolène Royal : "Tout est rentré dans l'ordre. Je suis à ma place. Enfin." - Actualite du 14 mai 2014

Paris Match - Ségolène Royal : "Tout est rentré dans l’ordre. Je suis à ma place. Enfin."

La ministre de l'Ecologie ne pratique pas la langue de bois. Et règle quelques comptes au passage.

Nommée le 2 avril 2014 ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, numéro trois dans l’ordre protocolaire des ministres, l’ex-compagne de François Hollande savoure cette renaissance inattendue. «C’est une réhabilitation», dit-elle, convaincue toutefois que si elle n’avait rien demandé, elle n’aurait rien eu. «En politique, il ne faut pas attendre. Il faut réclamer. Faire valoir son bon droit.» Revenue de l’enfer, contrairement à Eurydice, définitivement libérée des tourments qui l’ont assaillie après l’explosion de son couple, elle se dit aujourd’hui «tranquille, apaisée, sereine». «Tout est rentré dans l’ordre. Je suis à ma place. Enfin.» (...)

Malgré un agenda international serré (conseil des ministres européens de l’Environnement le 12 juin, déplacement à Bonn les 5 et 6 juin et à Nairobi les 26 et 27 juin dans le cadre des négociations internationales sur le climat), elle organisera le 28 mai, après le Conseil des ministres, un déjeuner rassemblant toutes les femmes ministres du gouvernement. Le premier d’une longue série, espère-t-elle. Dans sa ligne de mire, également, la Conférence internationale du climat en 2015, même si l’organisation essentielle en revient à Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères. Elle s’entend très bien avec le patron du Quai d’Orsay, dont elle apprécie le «professionnalisme»...

Les Echos - La ministre de l’Ecologie dénonce les « boules puantes » et le « mépris » dont elle est victime

La ministre de l’écologie dénonce également les « boules puantes », "la condescendance" et le « mépris » dont elle serait victime. Une allusion, notamment, à la polémique sur le port des décolletés. L’information relayée par Le Point selon laquelle elle aurait interdit aux membres féminins de son ministère de porter des décolletés aurait été colportée par une source dans ses services. Ségolène Royal, qui a fermement démenti, estime qu’on a voulu lui nuire avec des "faux bruits", alors même qu’elle est engagée dans un travail de fond pour « remettre à plat » l’écotaxe...

AFP - Royal se dit toujours sceptique sur l'écotaxe

La ministre de l’Ecologie et de l’Energie Ségolène Royal se montre de nouveau sceptique, dans Paris Match à paraître jeudi, sur une application de l’écotaxe, au moment où est remis le rapport d’une mission parlementaire qui propose son maintien avec des aménagements.

«La commission part du principe que l’écotaxe va être appliquée. Moi, je pense le contraire», dit elle dans cette interview, dans laquelle elle tacle le ministre des Finances Michel Sapin, en rappelant qu’il est le suppléant du député qui préside la mission d’information parlementaire sur l’écotaxe.

Le ministre des Finances s’était montré sceptique quand à la proposition de Ségolène Royal de mettre à contribution les autoroutes. «Michel Sapin a une position institutionnelle qui colle, comme par hasard, à celle de la commission parlementaire présidée par le député Jean-Paul Chanteguet, dont il est suppléant. Ce qu’il m’avait caché. Il a fallu que je le découvre par hasard»...

Credits Photo : Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie 

Ministère - Ségolène Royal souligne les points intéressants du rapport « Les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir et utiliser des véhicules écologiques »

Ségolène ROYAL, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, s’est vu remettre un rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques consacré aux « nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir et utiliser des véhicules écologique », en présence de l’un des auteurs, le député Denis BAUPIN...

La mobilité propre est l’un des axes essentiels de la transition énergétique et elle figurera en bonne place dans le projet de loi que Ségolène ROYAL présentera dans quelques semaines en Conseil des ministres.

La ministre a annoncé les principales mesures en faveur de la mobilité écologique qui sont prévues dans le projet de loi programme pour la transition énergétique, notamment :

- la mise en place d’une stratégie bas-carbone, qui comprendra des mesures sur les transports ;
- le déploiement de points de recharge pour véhicules électriques et hybrides, dans la continuité de la proposition de loi votée en première lecture à l’Assemblée nationale ;
- l’obligation d’intégrer des places réservées et des points de charge sur les parkings de toutes les constructions existantes (bureaux, logements, équipements) ;
- l’augmentation progressive de la part des biocarburants dans le mix, afin d’atteindre en 2030, l’objectif de 4 % de biocarburants de nouvelle génération dans la consommation finale d’énergie ;
- des précisions dans la définition juridique du co-voiturage pour favoriser cette pratique.

Ségolène ROYAL a annoncé qu’elle allait retenir deux des recommandations formulées dans le rapport :

- réfléchir à une définition juridique d’un véhicule écologique, selon des critères de gabarit, de motorisation, de niveau de consommation, qui permettrait de dédier à ces véhicules des places de stationnement, des voies réservées, des entrées de péages et d’en moduler le prix – dispositif qu’elle souhaite mettre en place au plus vite aux véhicules électriques ;
- augmenter la part des certificats d’économie d’énergie dédiée aux projets et politiques de mobilité durable.

Ségolène ROYAL a également souligné la nécessité de faciliter l’accès des ménages modestes aux véhicules écologiques...

Ministère - Tout savoir sur les véhicules propres

Qu’est-ce qu’un véhicule propre ? Quelles sont les actions du gouvernement en matière de véhicules électriques et hybrides ? Quelles sont les perspectives économiques ? Décryptage...

Le Monde - Ségolène Royal opposée à une taxe sur le diesel

La ministre de l'écologie Ségolène Royal a estimé mardi 13 mai que la transition énergétique ne devait pas passer par un alourdissement de la fiscalité du diesel, mais par une accélération de l'écomobilité. La semaine dernière, les sénateurs Verts ont déposé une proposition de loi instaurant une taxe de 500 euros sur l'immatriculation des véhicules au diesel.

« Tout l'effort du gouvernement se dirige actuellement vers l'allégement de la charge fiscale. On ne peut pas fiscalement charger encore des citoyens qui n'ont pas les moyens de changer leur voiture », a déclaré la ministre lors d'une conférence de presse consacrée à la remise officielle d'un rapport de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST)...

 

Ségolène Royal au Muséum d’Histoire naturelle : "la biodiversité est partie intégrante de la transition écologique et de la croissance verte" - Actualité du 12 mai 2014

Credits Photo : Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie 

 

Ministère - Réunion de travail entre Ségolène Royal et les scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie s’est rendue au Muséum national d’Histoire naturelle, établissement public qui incarne l’excellence française en matière de biodiversité.

En amont du débat parlementaire sur le projet de loi relatif à la biodiversité, Ségolène Royal a réaffirmé aux scientifiques, aux 2 000 personnes et 350 étudiants qui travaillent au Muséum, leur rôle de pionniers en matière de biodiversité. 

Lors de cette rencontre, la ministre à échangé longuement avec les chercheurs dans l'amphithéâtre de paléontologie et les a invités à continuer leur travail de partage de leurs savoirs...

La Ministre a rappelé que la biodiversité était partie intégrante de la transition écologique et de la croissance verte. La future loi sur la biodiversité devra permettre à chacun, collectivités, citoyens, entreprises, de s'approprier les enjeux de la conservation des espèces et de disposer des outils pour agir concrètement.

Ségolène Royal a demandé au Muséum de se mobiliser pleinement lors de la prochaine journée mondiale de la biodiversité le jeudi 22 mai prochain...

20 minutes - Ségolène Royal: «Il faut passer à l’action»

En visite ce lundi au Muséum d’histoire naturelle, la ministre de l’Ecologie est venue chercher des arguments auprès des scientifiques pour mieux convaincre au gouvernement…

Elle a beau avoir déjà usé le bureau du ministère de l’Ecologie, Ségolène Royal arrive humble devant les scientifiques du Muséum national d’histoire naturelle: «Je suis là pour apprendre», les interpelle-t-elle, avide de connaître les arguments pour «avoir réponse à tout». Alors que le projet de loi sur la biodiversité sera présenté à l’Assemblée nationale le 24 juin prochain, la ministre de l’Ecologie veut mettre tous les atouts de son côté pour ce premier test et pour peser dans la politique du gouvernement...

Agenda de Segolene Royal du 12 au 17 mai

12 mai 15h30 : Réunions de travail au Muséum national d’histoire naturelle

13 mai 16h30 : Remise du rapport « Les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir et utiliser des véhicules écologiques », en présence de Denis BAUPIN, député, l’un des auteurs du rapport

15 mai 18h00 : Clôture du forum de la Fédération nationale des travaux publics 

16 mai 9h00 : Réunion de travail des chefs de file des 9 plans concernés par la transition énergétique parmi les 34 plans de la nouvelle France industrielle

17 mai matin : Inauguration de la 3ème phase du projet « Tiper » (parc des Technologies innovantes pour la production d’énergies renouvelables) et lancement de la construction d’un parc photovoltaïque de 16 hectares à Thouars

17 mai après midi : Inauguration du montage des voiles de l’Hermione

 

 

 

Ségolène Royal confirme l'interdiction du bisphénol A et souhaite une révolution de la voiture électrique - Actualité du 9 mai 2014

Le Tweet du jour

JDD - Les autoroutes au menu de Ségolène Royal

La ministre de l’Écologie a reçu à déjeuner, vendredi, les patrons des sociétés d’autoroute et engagé des négociations pour les mettre à contribution.

 

Credits photo : Ministere de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie sur Twitter

 

PHOTOS Ministere - Déplacement de Ségolène Royal sur le thème des perturbateurs endocriniens

Ministere - Ségolène Royal confirme l’interdiction du bisphénol



Le Figaro - Interdiction du bisphénol A, des parabens ou des phtalates : Ségolène Royal en visite dans des supermarchés parisiens

«Les consommateurs vont aller vers les enseignes qui ne mettent pas en danger leur santé», assure la ministre alors que le bisphénol A sera interdit à partir du 1er janvier 2015 (et l'est déjà pour les contenants alimentaires. Et sur les prix? Elle est convaincue que chacun fera un effort...

RTL - Ségolène Royal lance son offensive contre le bisphénol A au supermarché

Pour Ségolène Royal, "la santé publique n'a pas de prix"

"C'est long parce qu'il y a de mauvaises habitudes qui ont été prises, c'est long parce ça coûte un peu cher au distributeur. Quand il faut changer, ça représente un coût, mais la santé publique n'a pas de prix", a encore déclaré la ministre. Elle a souligné que ceux qui anticiperont ce changement auront "un avantage concurrentiel" car les consommateurs iront vers les "enseignes et produits qui ne portent pas atteinte à leur santé"...

La Tribune - Ségolène Royal confirme l'interdiction du bisphénol

La ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie veut réduire la présence des perturbateurs endocriniens en interdisant le bisphénol dans les contenants alimentaires et les tickets de caisse...

Charente Libre - Pour Ségolène Royal, la réponse au diesel passe par l'électrique

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a déclaré ce vendredi que les grandes villes devaient "donner l'exemple" pour accélérer la "révolution de la voiture électrique" qui, selon elle, constitue la vraie réponse au problème du diesel.

"Mon souhait est que lorsque quelqu'un voudra changer une vieille voiture diesel, il puisse s'acheter une voiture électrique", a indiqué Mme Royal, en marge d'un déplacement sur les perturbateurs endocriniens, à Paris.  
Plutôt que de passer par une voiture essence moins polluante, "je préfère qu'on passe tout de suite à l'étape suivante", a-t-elle insisté...

RTL - Ségolène Royal pour une "révolution de la voiture électrique"

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal a appelé les grandes villes à "donner l'exemple" pour accélérer la "révolution de la voiture électrique"...

Le Monde - L’Etat serait prêt à favoriser un mariage Alstom-Areva dans l’éolien en mer

 

Ségolène Royal attribue à GDF Suez Areva les 2 champs d’éoliennes en mer et promet 10000 emplois - Actualité du 7 mai 2014

BFM TV - Ségolène Royal attribue à GDF Suez Areva les 2 champs d’éoliennes en mer et promet 10000 emplois

La ministre de l'Energie et de l'Environnement, Ségolène Royal, a annoncé ce mercredi 7 mai le nom du gagnant du second appel d'offres français pour installer des éoliennes en mer. Sans surprise, c'est le consortium fondé par GDF Suez et Areva qui l'a emporté. 

Elle en a profité pour promettre que 10.000 emplois seraient créés dans cette filière, sans préciser dans quel délai. Fin-avril, elle avait déjà indiqué 100.000 nouveaux emplois grâce à la transition énergétique sous trois ans. 

Les énergies marines "constituent une chance unique pour la France de développer de l'emploi avec un fort ancrage territorial", a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse cet après-midi. "J'ai la volonté de faire de la France le chef de file en Europe dans le domaine des énergies marines renouvelables", a-t-elle ajouté, estimant que le pays "en a les moyens, la capacité, les compétences"...

Les Echos - GDF Suez choisi pour installer des éoliennes au large du Tréport et de Noirmoutier

La création d’une filière industrielle en France autour de l’éolien en mer est l’un des grands objectifs du gouvernement sur ces appels d’offres...

France 3 - Ségolène Royal souhaite que pour les prochains appels d'offre, les entreprises françaises "se réunissent pour être plus fortes"

L'éolien en mer : un enjeux de taille pour la France

Discours de Ségolène Royal à la réunion des industriels et énergéticiens pour soutenir et développer l’énergie éolienne en mer

Dossier de presse : Vers un nouveau modèle énergétique - accélérer le développement des énergies renouvelables en mer

BFM TV - Hollande veut aller vite sur la "nouvelle France industrielle"

La "nouvelle France industrielle" est un dispositif créé pour porter 34 projets industriels dans des secteurs jugés porteurs, censés relancer l'industrie française.

Le chef de l'Etat effectuait une présentation sur ce thème devant un parterre d'industriels, le Premier ministre Manuel Valls et les ministres Arnaud Montebourg (Economie), Ségolène Royal (Ecologie) et Marisol Touraine (Affaires sociales)...

Nouvelle Republique - Autoroute ferroviaire : l'enquête est lancée

A partir de 2016, des trains de fret de 750 m de long circuleront entre les frontières belge et espagnole, via Poitiers et Niort.

La mise en service de la LGV Sud Europe Atlantique, en libérant une grosse part du trafic sur la ligne actuelle va permettre au ministère de l'Environnement et des Transports, désormais dirigé par Ségolène Royal, de réaliser un vieux projet : celui d'une autoroute ferroviaire reliant les confins de la frontière belge (Dourges, près de Douai) à ceux de la frontière espagnole (Tarnos dans les Landes)...

VIDEO - Ségolène Royal répond à la QAG d'Eva Sas au sujet de la taxe poids lourds

VIDEO - Ségolène Royal répond à la QAG de Camille de Rocca Serra au sujet de l'avenir de la SNCM

France 3 Via Stella - "La Caisse des dépôts et la BPI proposeront des solutions le 12 mai" confirme Ségolène Royal

G7 de l’énergie, plans de la nouvelle France industrielle, éolien en mer : agenda de Ségolène Royal jusqu'au 9 mai 2014 - Actualité du 5 mai 2014

Credit photos : Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie 

Agenda de Segolene Royal j'usqu'au vendredi 9 mai 2014

Mercredi 7 mai

10h00 Conseil des ministres – Palais de l’Élysée

11h30 Point d’étape sur les 34 plans de la nouvelle France industrielle, présidé par M. le Président de la République – Palais de l’Élysée 

13h00 M. Jean-Paul CHANTEGUET, président de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire et député de l’Indre

15h00 Questions d’actualité au Gouvernement – Assemblée nationale

16h30 Conférence de presse sur l’éolien en mer et les filières d'excellence des énergies
renouvelables

Vendredi 9 mai

11h30 Réunion de ministres – Hôtel de Matignon

Les tweets du jour

G7 de l'énergie

Ministère - Sécurité énergétique : réunion des ministres de l’Énergie du G7

Ségolène Royal va participer à la conférence des ministres de l’Énergie des pays du G7, à Rome. Cette rencontre a été décidée dans le contexte de la crise ukrainienne lors du sommet des chefs d’État du G7, le 24 mars à la Haye. Objectif : proposer un certain nombre d’initiatives pour améliorer la sécurité énergétique, en vue de la réunion des chefs d’État ou de Gouvernement du G7 prévue à Bruxelles les 4 et 5 juin...

TF1 - Ségolène Royal à Rome pour parler sécurité et transition énergétique

AFP - Le G7 confirme son soutien à l'Ukraine en cas de situation (énergétique) critique

Les ministres de l'Energie du G7 réunis à Rome ont confirmé leur soutien à l'Ukraine en cas de situation critique pour ses approvisionnements, a indiqué mardi la ministre italienne du Développement Federica Guidi...

Pour la ministre française de l'Ecologie, de l'Energie et du Développement durable Ségolène Royal, le G7 énergie n'était pas le lieu indiqué pour des sanctions économiques contre la Russie.

Nous étions dans un autre état d'esprit, sur l'idée de dynamiques positives. Nous avons voulu saisir cette crise pour accélérer l'accès de pays trop dépendants (d'une seule source énergétique) à de nouvelles technologies, a expliqué Mme Royal.

Selon la ministre française, cette réunion du G7 énergie a aussi pour mérite d'avoir inscrit la question de la sécurité énergétique dans une problématique élargie à la lutte globale contre le réchauffement climatique. Malgré des modèles énergétiques différents, on a réussi à converger pour mettre en commun ce que nous faisons de meilleur dans chaque pays, a-t-elle dit.

Le communiqué final insiste sur la nécessité de diversifier les sources et canaux d'approvisionnement et d'accélérer la mutation énergétique qui passe par davantage d'économies d'énergie et un fort soutien aux énergies renouvelables...

Revue de presse

Le Parisien - Fort de Vaujours : Ségolène Royal veut une réunion de concertation avant l'été

Ségolène Royal «suit de près le sujet du Fort de Vaujours» et ne «transigera pas avec les enjeux sanitaires et environnementaux» assure-t-on dans son entourage en réponse aux vives inquiétudes d'élus et d'associations sur la radioactivité du site...

Paris Normandie - Parc éolien offshore du Tréport : décision le 7 mai

Attendue depuis de longues semaines, la décision concernant l’attribution du marché du parc éolien offshore du Tréport en Seine-Maritime pourrait tomber le mercredi 7 mai. Ce jour-là, Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Énergie tiendra à 16 h 30, à Paris, une conférence de presse, sur « sur l’éolien en mer et les filières d’excellence des énergies renouvelables »...

Le Monde Planete - Perturbateurs endocriniens - Question d'éthique

Quiconque se penche un peu sérieusement sur le dossier des perturbateurs endocriniens (PE) ne peut en ressortir que très préoccupé. Les données du problème sont simples. Plusieurs centaines de substances de synthèse, présentes dans un grand nombre de produits d'usage courant et dans la chaîne alimentaire, interfèrent avec le système hormonal humain et peuvent, de ce fait, produire des effets délétères à des niveaux d'exposition chronique très faibles, non pris en compte par les agences de sécurité sanitaire – à l'exception de quelques-unes.

Le seul fait rassurant de cette affaire est que, parfois, les responsables politiques prennent la mesure du problème, et qu'ils peuvent le faire sans distinction de couleur politique. Ségolène Royal, la nouvelle ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, vient ainsi de sortir des limbes la Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE) qui, attendue depuis deux ans, a été adoptée le 29 avril...

AUDIO/RTL - Gaz de schiste : Ségolène Royal ferme toujours la porte à de nouvelles recherches

La porte est fermée à double tour. Un rapport parlementaire dirigé par le député PS Frédéric Barbier relance le débat sur le gaz de schiste. Il s'est intéressé auxretombées économiques de cette énergie et préconise la reprise des recherches. Mais la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, lui envoie une fin de non-recevoir.

"Tant qu'il n'y aura pas d'autres technologies (…) que la fracturation hydraulique, il n'y aura pas de recherche sur les gaz de schistes", affirme-t-elle au micro de RTL, dénonçant des "technologies très dangereuses."

Elle ajoute que le gaz de schiste est une "énergie fossile" et qui donc contribue au réchauffement climatique. "Nous devons être vigilant", dit-elle...

Ségolène Royal et Stéphane Le Foll rappellent leur position de fermeté constante concernant l’interdiction des OGM

Respect de l’interdiction de la culture des OGM : l’État pleinement mobilisé...

Mediapart - Ségolène Royal face à la «patate chaude» de l'écotaxe 

La ministre de l’écologie a dressé un constat décapant de l’écotaxe devant le Sénat. Pour elle, le système du pollueur-payeur a été totalement perverti et le contrat est exorbitant. Décidée à remettre à plat le dispositif, elle se dit déterminée à défendre « le préjudice de l’État » en cas de contentieux. Dans la discrétion, l’administration, elle, étudie un allongement des concessions autoroutières...

Table ronde et signature par Ségolène Royal et Sylvie Pinel de la convention sur la formation des professionnels du secteur aux économies d'énergies

Audition de Ségolène Royal par la mission Ecotaxe : "Il faut trouver autre chose" qu'une taxe pas écologique - Actualité du 30 avril 2014

Ségolène Royal et Alain Juppé en tête des personnalités politiques d'avenir dans le baromètre TNS Sofres-Sopra Figaro

A l'exception notable de Ségolène Royal, la plupart des nouveaux ministres enregistrent une baisse de leur cote d'avenir

On observe ce mois-ci une baisse assez nette des cotes d'avenir d'un certain nombre de personnalités qui avaient fortement progressé lors de la précédente vague : nouveaux ministres ou ministres promus lors du remaniement. C'est notamment le cas de Christiane Taubira (27%, -3), d'Arnaud Montebourg (25%, -7), de Benoît Hamon (20%, -5), de Stéphane Le Foll (16%, -4) et de Bernard Cazeneuve (12%, -5).

En revanche, la cote d'avenir de Ségolène Royal qui avait, elle aussi, fortement progressé le mois dernier reste stable. La Ministre de l'Écologie conserve ainsi la première place de notre classement des personnalités, place qu'elle partage avec Alain Juppé (39% des Français souhaitent leur voir jouer un rôle dans les mois ou les années à venir)...

Voir le détail du sondage ...

Crédits Photo : RTL

Ecotaxe

VIDEO - 30 avril : Audition de Ségolène Royal par la mission parlementaire Ecotaxe

VIDEO/LCP  - Ça vous regarde - Le débat : l’écotaxe balayée par Ségolène Royal?

Actu Environnement - Ségolène Royal : l'écotaxe est une taxe, mais pas écologique

Devant les parlementaires, Ségolène Royal a refusé l'appellation d'écotaxe, pour un dispositif qu'elle considère comme un nouvel impôt. Prudente, elle a évoqué des solutions alternatives, tout en s'en remettant à la réflexion collective...

Ouest France - Ségolène Royal : "Il faut trouver autre chose" que l'écotaxe

BFM TV - Ecotaxe: "les choses se feront en juin", selon Ségolène Royal

Le Moniteur - Les pistes de Ségolène Royal pour sortir les infrastructures de l’ornière 

Convention FEE Bat sur la formation des professionnels du bâtiment

Ministere - Renforcement de la formation des professionnels aux économies d'énergie dans le bâtiment

Le Moniteur - Sylvia Pinel et Ségolène Royal ont signé la convention FEE Bat

Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie et Sylvia Pinel, ministre du Logement ont signé le 30 avril la nouvelle convention FEE Bat sur la formation des professionnels du bâtiment aux économies d’énergie. Cette signature qui va permettre de débloquer les fonds de la formation jusqu’en 2017 met fin à l’inquiétude des professionnels...

Notre Temps - Rénovation thermique: les artisans satisfaits de la signature d'une convention 2014-2017



Consultez l'article sur les chantiers prioritaires du ministère  

VIDEO/CNTE - La stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens

RAPPEL - Conseil national de la transition écologique, Ségolène Royal accélère la lutte contre les perturbateurs endocriniens

Conseil national de la transition écologique, Ségolène Royal accélère la lutte contre les perturbateurs endocriniens - Actualité du 29 avril 2014

ministere developpement durable et energie

Crédits photo : Ministère du développement durable et de l’énergie

Wikipedia - Définition de perturbateur endocrinien

L'expression perturbateur endocrinien a été créée en 1991 pour désigner des molécules ou agents chimiques composés en causes dans certaines anomalies physiologiques et de reproduction observées au moins depuis les années 1970, avec des enjeux de santé reproductive et donc potentiellement de survie à long terme pour diverses espèces animales  et pour l'espèce humaine... 

Ministère - Ségolène ROYAL préside le Conseil national de la transition écologique et présente la stratégie nationale contre les perturbateurs endocriniens

Ségolène Royal a réuni aujourd’hui le Conseil national de la transition écologique, instance consultative en matière de transition écologique et de développement durable.

La ministre a présenté la stratégie nationale contre les perturbateurs endocriniens, qui a pour objectif de réduire l’exposition de la population et de l’environnement à ces substances et sur laquelle le conseil a émis un avis favorable à l’unanimité (avec 4 abstentions).

À cette occasion, la ministre a présenté au Conseil, pour avis, la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens qui va permettre de réduire l’exposition de la population et de l’environnement à ces substances chimiques.

À l’occasion de cette présentation, Ségolène ROYAL a annoncé trois décisions concrètes :

Éliminer le bisphénol A des tickets de caisse
- Dans les jouets, cibler les contrôles sur les phtalates et accélérer la substitution du bisphénol A
- Annonce des 5 substances qui seront expertisées en 2014

La stratégie nationale s’articule autour de cinq avancées majeures :
1. soutenir la recherche pour mieux connaître les perturbateurs endocriniens et leurs effets sur la santé et l’environnement, notamment en finançant des programmes de recherche et en mettant en place une plateforme public-privé qui permettra de réduire les délais des tests sur les substances chimiques ;
2. développer l’innovation dans l’industrie, en stimulant la mise en œuvre de produits de substitution innovants et non toxiques ;
3. renforcer l’expertise et lancer dès cette année l’analyse d’au moins huit substances chimiques par an suspectées d’être des perturbateurs endocriniens ;
4. porter ce sujet majeur de santé publique au niveau européen et refaire de la France un pays moteur de la protection de la santé et l’environnement en Europe ;
5. améliorer l’information des citoyens, dans leur vie quotidienne comme sur les lieux de travail.

Cette stratégie, qui était l’un des engagements de la Conférence environnementale de 2012, sera définitivement adoptée par le Gouvernement et publiée dans les tout prochains jours. Elle sera prise en compte dans le troisième Plan national santé-environnement en cours d’élaboration avec Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé...

Lire la suite...

Ségolène Royal répond à la question de Laurence Abeille au sujet des perdurbateurs endocriniens

AFP - Les perturbateurs endocriniens dans la ligne de mire du gouvernement

 La ministre de l'Ecologie a présenté plusieurs pistes pour lutter contre le bisphénol A, le phtalate et d'autres substances, qui peuvent modifier le fonctionnement hormonal...

Les Echos - Royal veut des tickets de caisse et des reçus de cartes bancaires sans bisphénol A

Le bisphénol A est une molécule potentiellement dangereuse pour les femmes enceintes et les enfants, notamment...

RTL - Ségolène Royal accélère la préparation du décret d'interdiction du bisphénol A

La ministre de l'Écologie souhaite également que les entreprises aillent plus vite dans leur démarche de substitution du produit qui sera interdit à partir de 2015.

Ségolène Royal prend le dossier du bisphénol A à bras le corps. La ministre de l'Écologie assure non seulement qu'elle ne reviendra pas sur l'interdiction du produit mais, en plus, qu'elle tient à ce que les entreprises accélèrent leur démarche de substitution.

La numéro trois du gouvernement a détaillé, dans le cadre du Conseil national de la Transition Écologique, la démarche qu'elle compte adopter dans le dossier des perturbateurs endocriniens. La préparation du décret d'interdiction en 2015 du bisphénol A doit ainsi être accélérée...

Ministère - Plan de développement durable de l'apiculture

Baromètre Harris Interactive/Délits d'Opinion: Ségolène Royal entre dans le top 3 des ministres les plus populaires

Constate-t-on une prime au remaniement pour les ministres renouvelés ? Comment expliquez-vous cette seconde jeunesse ? 

Jean-Daniel Lévy : Lorsque nous procédons au travail un peu artificiel visant à établir la moyenne de la confiance dans les ministres on constate effectivement une évolution. La confiance moyenne s’établissait à 29% avant le remaniement, 32% aujourd’hui. Observons trois points essentiels. Le premier : la hiérarchie de la confiance dans les ministres n’est pas bousculée. Le deuxième, les fonctions régaliennes restent privilégiées, notamment celles relatives à la place de la France au niveau international : ainsi Laurent Fabius voit la confiance exprimée à son égard progresser de 11 points (52%) et Jean-Yves Le Drian de 5 points (44%). Relevons enfin l’arrivée de Ségolène Royal en troisième position (42%), la forte progression de l’ancienne et de l’actuel porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem et  Stéphane Le Foll (respectivement +7 et +6 points). La question principale touchant collectivement les ministres portait, avant le remaniement, notamment sur leur capacité à travailler ensemble et pas uniquement sur leur politique propre, ceux-ci bénéficient  donc en partie du sursaut de confiance qu’inspire l’arrivée de Manuel Valls....

Le Figaro - Ségolène Royal enterre un peu plus l'écotaxe

Auditionnée au Sénat, la ministre de l'Écologie a évoqué plusieurs pistes pour remplacer cet impôt impopulaire, et notamment la possibilité de mettre à contribution les sociétés d'autoroute...

Les Echos - France : Royal veut garder "un contrôle public" des barrages

 La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé mardi qu'elle s'opposait à une "mise en concurrence pure et simple" des concessions hydrauliques françaises et qu'elle proposait une solution alternative pour maintenir "un contrôle public" du secteur...

Ségolène Royal : un démarrage tonitruant pour faire de la France la 1ère puissance écologique d'Europe - Actualité du 25 avril 2014

News du 27 avril

AFP - Alstom : François Hollande a réuni Valls, Montebourg et Royal

"Le président de la République a réuni ce soir autour de lui le Premier ministre, Manuel Valls, le ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, et la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal, sur l’évolution du dossier Alstom au regard des objectifs d’emplois, de localisation des activités et d’indépendance énergétique", selon le communiqué...

Bien que l’Etat ne soit plus actionnaire d’Alstom depuis 2006, le gouvernement, qui a mis la lutte contre le chômage et la désindustrialisation de la France au coeur de son projet politique, s’est invité avec force dans le dossier.

Le gouvernement "sera particulièrement ferme sur ses exigences de maintien et de créations d’emplois, d’investissements et de recherche-développement en France, ainsi que le maintien des centres de décision en France", a souligné le ministère de l’Economie dimanche. Il sera "extrêmement vigilant, s’agissant du maintien de l’excellence et de l’indépendance de la filière nucléaire française"...

 

News du 26 avril

RTL - OGM : Ségolène Royal veut faciliter leur interdiction au niveau européen

La France fera en juin des propositions à ses partenaires européens pour faciliter l'interdiction des OGM par les pays qui le souhaitent et pour mieux évaluer leur impact environnemental, a annoncé vendredi la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal.
"De nombreux Etats membres sont défavorables à la culture des OGM mais aujourd'hui il n'y a pas de majorité suffisante pour s'opposer aux autorisations, ça ne doit pas durer", a affirmé la ministre en présentant à la presse ses "chantiers prioritaires" trois semaines après son retour au gouvernement...

Le Monde - La méthode de Royal pour réconcilier les Français avec l'écologie

Pour sa première conférence de presse, vendredi 25 avril, en tant que ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Ségolène Royal avait le pied sur le champignon : « Je veux accélérer », a-t-elle martelé pendant une heure, égrenant une liste de six chantiers « prioritaires » et de « vingt-sept actions concrètes qui seront engagées d'ici cet été ». Aucune annonce majeure, si ce n'est la promesse de créer 100 000 emplois en trois ans grâce à la transition écologique, et le lancement prochain d'un nouvel appel d'offres sur le solaire.

En réalité, Mme Royal a surtout posé sa méthode, qui pourrait se résumer en deux mots : « désir d'écologie », qui lui a fait condamner une nouvelle fois taxes et contraintes jugées contre-productives. « Je suis pour la coconstruction de solutions. Ça donne envie d'avancer. Si les gens font les choses par envie et par plaisir, cela marche. »

Souhaitant « réconcilier », Ségolène Royal a préféré éviter les sujets qui fâchent. Lors de sa présentation – avant les questions des journalistes –, elle n'a prononcé ni le mot « diesel », ni le terme « nucléaire », deux sujets pourtant au cœur de la bataille pour la qualité de l'air et le nouveau mix énergétique promis par François Hollande...

Sego Bashing

20 minutes - Article du «Point» sur Royal: «On n’oublie à aucun instant que les femmes politiques sont des femmes»

Eric Fassin, sociologue spécialiste de la politisation des questions sexuelles, décrypte pour «20 Minutes» l’épisode médiatique...

Le sexisme est un problème récurrent pour les femmes en politique: elles sont toujours trop, ou pas assez, jamais comme il faut. Trop féminines ou sexualisées, ou bien pas assez, ça ne va jamais! Cela souligne par contraste à quel point ces questions ne se posent jamais pour les hommes politiques...

Avec Ségolène Royal, on ne parle pas beaucoup de politique: la question du style finit par occuper tout l’espace. Pourtant, avec les années, elle a changé de style. Rappelons la sobriété avec laquelle elle a géré l’affaire du tweet de Valérie Trierweiler, en évitant de parler de sa psychologie. Il n’empêche, elle est toujours renvoyée à sa féminité, voire à sa sexualité. Pourtant, les hommes politiques se réinventent en permanence. Mais pour les femmes politiques, c’est plus difficile, en raison de  l’inertie des imaginaires sexués et sexuels. On n’oublie à aucun instant que les femmes politiques sont des femmes. Le terme même de «femme politique» reste problématique: tout se passe comme si le mot «femme» effaçait le mot «politique»...

Le Plus - Ségolène Royal : l'éternelle cible idéale d'un bashing qui devient absurde

Pas de décolletés au ministère de l'Écologie. Voici l'info sortie par "Le Point" hier et démentie par Ségolène Royal dans la foulée sur Twitter. Pour Dominique Bochel Guégan, ce bashing devient épuisant...

Marianne - Royal, cachez ce dessein…

Décidemment, le Ségo bashing demeure une constante de nos publicistes d’investigation. L’ « affaire du décolleté » en est un nouvel exemple...

Reuters - Ségolène Royal prône un ministère de l'Ecologie "exemplaire"

... Chaque fois que je suis arrivée en responsabilité quelque part, il y a eu chaque fois du dénigrement et une facon de disqualifier la responsabilité qui est la mienne", a déclaré l'ex-candidate à l'élection présidentielle lors d'une conférence de presse à Paris. "Là, l'idée c'est de dire que j'avais interdit les décolletés (...) Avec la masse de travail que j'ai, franchement, j'ai d'autres préoccupations".

Dénonçant des commentaires "désobligeants" et "ridicules", elle a assuré que les règles de fonctionnement du ministère n'avaient pas changé.

"La seule chose que j'ai changée, et je suis contente de l'avoir fait (...) j'ai demandé à mon ministère que nous soyons exemplaires sur les économies d'énergie et sur les économies de fonctionnement", a-t-elle souligné. "Je tiendrai fermement mes objectifs même si ça déplait à certains de rentrer dans des logiques de lutte contre le gaspillage."...

BFM TV - Royal sur les décolletés: "Franchement j'ai d'autres préoccupations"

La ministre de l'Ecologie a démenti vendredi avoir régi l'usage des décolletés dans son ministère. Ségolène Royal dit avoir pris ça "sur le ton de la plaisanterie" et explique être habituée à ces types de "dénigrements"...

Priorités et plan d'action du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie - Les 6 chantiers concrets déclinés en 27 actions qui seront engagées d’ici cet été

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a présenté aujourd’hui les 6 chantiers concrets déclinés en 27 actions qui seront engagées d’ici cet été et conduites avec un objectif prioritaire : la croissance verte, porteuse d’activité et d’emplois. Objectif : créer 100 000 emplois sur trois ans.

Ces défis constituent une chance exceptionnelle et des leviers essentiels de sortie de crise...

Les chantiers prioritaires du ministère

Les principaux chantiers prioritaires qui seront engagés d’ici cet été seront conduits avec un objectif prioritaire : la croissance verte, porteuse d’activité et d’emplois... 

La Tribune - Comment Ségolène Royal compte faire de la France la première puissance écologique d'Europe

Lors de sa première conférence de presse en tant que ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Ségolène Royal a dévoilé ce vendredi les chantiers prioritaires de son action au gouvernement.

Emploi, compétitivité, pouvoir d'achat et bien-être : Ségolène Royal veut être présente sur tous les fronts. A l'occasion de sa première conférence de presse, la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie a énuméré les mesures qu'elles considère essentielles pour atteindre un objectif ambitieux : faire de la France la première puissance écologique d'Europe...

Journal de lenvironnement - Ségolène Royal : un démarrage tonitruant

Trois semaines après sa prise de fonction, la ministre de l’écologie tenait, ce vendredi 25 avril, sa première conférence de presse officielle. L’occasion de détailler sa feuille de route pour les prochaines années. Un programme chargé...

Green Univers - Ségolène Royal appuie sur l’accélérateur

France TV - Emplois, transition écologique, tarifs de l'énergie... la feuille de route de Ségolène Royal

Le Moniteur - Rénovation énergétique : Ségolène Royal annonce la signature de FEE Bat et veut accélérer le mouvement

Pour sa première conférence de presse, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a dressé ses priorités. Parmi elles, le bâtiment, secteur qu’elle entend aider à sortir de la crise grâce à une accélération des actions en faveur de l’amélioration énergétique. FEE Bat sera signé la semaine prochaine...

 

Enviro2B - Ségolène Royal reçoit associations et ONG

Ségolène Royal, la ministre de l’Écologie a reçu hier en fin d’après-midi, les associations et ONG membres du Conseil national de la transition écologique (CNTE) ainsi que les membres associés...

Ségolène Royal reçoit députés et sénateurs Ecologistes

Plus d'articles...

  1. Ségolène Royal pratique un franc parler salutaire à contre courant - Actualité du 20 avril 2014
  2. Ségolène Royal était l’invitée des 4 vérités sur France 2 - Actualité du 18 avril 2014
  3. Reportage de France 3 Poitou Charentes : Une journée avec Segolene Royal - Actualité du 17 avril 2014
  4. Ségolène Royal invitée de Jean Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC - Actualité du 15 avril 2014
  5. Ségolène Royal retrouve son niveau de popularité de 2007 (71% de bonnes opinions chez les sympathisants PS) - Actualité du 14 avril 2014
  6. Electricité: Ségolène Royal juge très regrettable la hausse rétroactive des prix et appelle à réformer les modes de calcul - Actualité du 11 avril 2014
  7. Ségolène Royal était l'invitée du face à face de Christophe Barbier sur I>Télé - Actualité du 10 avril 2014
  8. Ségolène Royal était l’invitée du 20 heures de France 2 - Actualité du 9 avril 2014
  9. Ségolène Royal était l’invitée du Grand Jury RTL Le Figaro LCI - Actualité du 6 avril 2014
  10. Ni taxe ni impôt, Ségolène Royal prône une écologie positive et un dialogue constant avec les associations - Actualité du 5 avril 2014