segorama-segolene-royal

Revenons aux fondamentaux de la démocratie: le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple!

Sondages BVA, CSA et TNS : Ségolène Royal retrouve un Désir d'Avenir - Actualité du 6 au 7 février 2014

segolene royal razak europe 1

Crédits photo : Razak

Le Figaro - Ségolène Royal : du retour possible au retour probable

En octobre 2012, elle ne «s'interdisait rien». En janvier 2013, elle jugeait le scénario «possible». En juin dernier, elle avait dit «pourquoi pas?» En novembre, elle se disait «prête». L'hypothèse d'un retour de Ségolène Royal au gouvernement a des allures de feuilleton dont un nouvel épisode s'écrit à chaque turbulence gouvernementale...

Cette fois sera-t-elle la bonne ? À nouveau, la rumeur revient. Et cette fois, plus crédible qu’elle le fut jamais. Pour entrer au gouvernement, il vaut mieux être demandé que le demander. Or, depuis le début du quinquennat, la candidate à la présidentielle de 2007 avait donné le sentiment d’épancher son impatience d’être appelée ; c’est-à-dire d’être reconnue.

Alors que la question d’un remaniement revient une fois de plus sur le tapis, la situation de Ségolène Royal a changé. Sa cote remonte spectaculairement quand celle de François Hollande ne cesse de chuter. Dans le baromètre Figaro Magazine-TNS Sofres, elle gagne 5 points quand le chef de l’État en perd 3 et Manuel Valls 7. Aujourd’hui, c’est moins elle qui a besoin du gouvernement pour exister que le gouvernement qui aurait besoin d’elle pour résister.

La rumeur est repartie avec la « clarification » sentimentale du président. « Valérie Trierweiler étant partie, rien ne s’oppose à un retour de Ségolène », confiait dès l’officialisation de la séparation un ministre, constatant le retour des proches tenus à distance par l’ex-première dame. Mais, et cette séquence privée l’a montré, c’est en politique que François Hollande gère ses affaires. Au-delà de la disparition d’un veto marital, c’est donc en évaluant d’éventuels bénéfices politiques que le chef de l’État décidera ou non de faire appel à celle qui partagea sa vie durant près de trente ans.

Que lui apporterait donc Ségolène Royal ? D’abord du renouveau. Ses proches le disent : cela faisait longtemps, depuis 2007, qu’ils ne l’avaient pas vue aussi en forme. Dans une équipe qui est, aux yeux des Français, usée et discréditée, sa présence redonnerait de l’oxygène et du dynamisme au gouvernement. Son retour permettrait aussi au président de donner de l’impact et du sens à un remaniement sans avoir à changer de premier ministre.

Ségolène Royal, c’est aussi l’image d’une gauche conquérante, en dépit de sa défaite de 2007. Donc un symbole pouvant provoquer un semblant de « désir d’avenir » à un électorat de gauche aujourd’hui désabusé et démoralisé. Surtout, celle qui avait fait campagne sur le thème de « l’ordre juste » pourrait tenter de rassurer et d’apaiser une société plus à vif et plus en quête de « valeurs » que jamais. Elle qui s’était montrée prudente, sinon réservée, sur le mariage pour tous, ne sera pas celle qui entretiendra des chiffons rouges sociétaux. « Le débat sur les genres pose une question profonde, celle de la place des familles par rapport à l’école. En débattre sans s’invectiver », a-t-elle tweeté il y a quelques jours.

Déjà affaibli par la mise en œuvre hasardeuse de la réforme des rythmes scolaires, Vincent Peillon payera-t-il sa gaffe sur le gel de l’avancement des fonctionnaires ? Jusque dans l’entourage du chef de l’État, certains estiment que sa candidature aux européennes permettrait son départ du gouvernement. Et son remplacement par Ségolène Royal ainsi chargée d’une grande mission de réconciliation avec la société. Ce n’est pas elle en effet qui dirait qu’il faut « arracher les enfants au déterminisme familial ».

Sondage TNS Sofres via Europe 1 - Royal retrouve un Désir d'avenir

Royal grimpe dans les sondages. Pour la première fois depuis son élection, la cote de confiance de François Hollande est tombée sous la barre des 20%, selon le baromètre de février TNS Sofres/Sopra Group/Le Figaro Magazine publié jeudi. Dans ce même baromètre, une ancienne candidate à la présidentielle fait une progression remarquée : Ségolène Royal. Avec 8 points gagnés à gauche et 3 à droite, la présidente de Poitou-Charentes fait un carton. 29 % des Français souhaitent désormais qu’elle joue un rôle à l’avenir, derrière Manuel Valls, Martine Aubry, et Christiane Taubira...

Sondage CSA/Les Echos/Radio Classique - Ségolène Royal dans le tiercé de tête à gauche

EXCLUSIF + DOCUMENT - Ségolène Royal qui n’était pas testée jusque-là dans le baromètre CSA pour « Les Echos » et Radio Classique obtient ce mois-ci 40 % d’opinions favorables.

Elle fait une entre remarquée dans le baromètre CSA pour « Les Echos » et Radio Classique. Ségolène Royal qui n’était pas testée jusque-là obtient ce mois-ci 40 % d’opinions favorables chez les Français. Et surtout, avec 61 % d’image positives chez les sympathisants de gauche, elle se classe en troisième position, derrière Martine Aubry (76 %) et Christiane Taubira (64 %) et à égalité avec Manuel Valls...

Il y a dans la popularité à gauche de Ségolène Royal et Martine Aubry « une prime au retrait de la scène nationale », reconnaît Yves-Marie Cann, directeur en charge de l’opinion chez CSA : « Elles ne sont pas touchées par le mécontentement à l’égard du gouvernement ». Mais, selon le sondeur, leurs assises ne sont pas anecdotique pour autant : « Dans la perspective d’un remaniement, ce sont deux personnalités sur lesquelles il est difficile de faire l’impasse », assure-t-il. Mais tellement de paramètres entrent en compte dans la constitution des équipes gouvernementales...

RAPPEL Sondage BVA - La cote de popularité de Ségolène Royal progresse régulièrement dans l'opinion publique

En décembre 2013, sa cote d'avenir se situait à 24%. Ségolène Royal se plaçait donc derrière Manuel Valls, Martine Aubry et Christiane Taubira mais devant tous les autres membres du gouvernement. Le sondage BVA de janvier 2014 est encore meilleur : il fait de Ségolène Royal la neuvième personnalité politique préférée des Français (31% ; +2) et la seule socialiste à gagner des points dans l'opinion publique...

Les tweets du jour

Internet pour tous : Ségolène Royal déploie le Très Haut Débit en Poitou-Charentes - Actualité du 31 janvier 2014

Le tweet du jour

MyBoox - Angoulême 2014 : Ségolène Royal annonce la création d'une Biennale de la lecture

Présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal a profité de sa venue au 41ème Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême pour annoncer le création d'une Biennale de la lecture...

Ségolène Royal déploie le Très Haut Débit : Poitou-Charentes, Internet pour tous

A l'invitation de Ségolène Royal, Fleur Pellerin, Ministre en charge de l’Économie Numérique, est venue à la Maison de la Région, pour signer ce vendredi 31 janvier un protocole d’accord sur le développement des usages numériques et le Très Haut Débit.

Cette convention permettra de générer plus de 1 000 emplois lors de la construction, de l'exploitation et de la maintenance des infrastructures, avec un chiffre d'affaires important pour les entreprises régionales...

France 3 Poitou Charentes - 60 millions d'euros pour le très haut débit en Poitou-Charentes 

Nouvelle Republique - Poitou Charentes : L'excellence numerique

Chantier d'Eco Construction et accessibilité des personnes à mobilité réduite - Ségolène Royal à Melle et Niort le 30 janvier

Dans son agenda du 30 janvier, Ségolène Royal était à Melle pour une visite sur le chantier d’éco-construction des ateliers relais du site Ecopole, l’inauguration de la mise à niveau d’accessibilité des personnes à mobilité réduite pour l’église, et à Niort pour la remise des trophées sport du Poitou-Charentes.
Ces deux déplacements avaient chacun une importance siginificative parce que, le premier permet de confirmer l’engagement de la Région pour la transition énergétique et le deuxième, pour l’importance que le Poitou-Charentes accorde au sport dans la vie des populations...

Nouvelle République - Biodiversité : Ségolène Royal veut associer la population aux actions

Pas un acteur du milieu ne manquait à l'affiche pour la conférence régionale de l'excellence environnementale pilotée par Ségolène Royal.
Une bonne raison pour la présidente du Poitou-Charentes de s'interroger sur une de ses thématiques favorites : dans une période où le chômage vampirise l'attention des Français et où les élus gèrent l'urgence, l'environnement, une vision à long terme, est souvent sacrifié...

Nouvelle Republique - Conférence régionale de l'excellence environnementale, "la nature ne passionne plus les enfants"

Lettre de Poitou Charentes - Trophées du Sport, Internet pour tous, Année de la lecture, ...

Edito de Ségolène Royal

« La conférence régionale environnementale que j'ai présidée cette semaine a permis de confirmer certains constats préoccupants pour nos territoires.
Par exemple, la dégradation des cours d'eau et la disparition des réseaux de ruisseaux, conséquences d'une irrigation intensive et des premiers impacts du changement climatique.

Face à un enjeu essentiel, la Région agit concrètement : les 240 communes de Poitou-Charentes engagées dans Terre Saine « votre commune sans pesticides » témoignent de cette volonté et montrent aussi l'étendue du travail qui reste à accomplir. C'est pourquoi j'ai proposé d'intensifier nos efforts en intégrant les actions « Trame Verte et Bleue » dans les Contrats Régionaux de Développement Durable 2014-2016 pour accompagner l'aménagement de nos territoires en préservant la biodiversité.

En effet, pour être efficaces, nous devons agir en partenariat, coordonner les bonnes volontés vers un même objectif : l'excellence environnementale.  » 

La cote de popularité de Ségolène Royal progresse régulièrement dans l'opinion publique - Actualité du 28 janvier 2014

Les tweets du 28 janvier

Crédits Photo: Razak

RTL - Ségolène Royal : ses soutiens espèrent son retour au gouvernement

L'ancienne candidate socialiste à la présidentielle 2007, souvent décrite comme espérant récupérer un portefeuille ministériel, pourrait faire son retour au gouvernement. C'est en tout cas ce que pensent ses soutiens, qui refusent de trop s'avancer pour le moment...

L'ancien ministre Jean-Louis Bianco juge plausible un retour de Ségolène Royal : "Je pense qu'elle a la capacité d'être aux plus hautes fonctions de ministre. C'est elle qui a été la première, par exemple, à parler de l'importance de l'entreprise au moment où le président propose un pacte de responsabilité. Elle a parlé du gagnant-gagnant"...

RTL - Pourquoi l'entrée de Ségolène Royal au gouvernement est crédible

Les sondages n'ont souvent que la valeur qu'on leur donne. Pour autant, difficile de ne leur accorder aucune importance lorsqu'ils se succèdent et se ressemblent.Une enquête BVA de novembre 2013 démontrait une certaine impopularité de Ségolène Royal, contrebalancée par une bonne opinion politique des sondés. Ils étaient en effet 47% à considérer que la socialiste aurait fait une meilleure présidente que François Hollande. Ils saluaient également son courage (65%), son autorité (63%) et ses convictions profondes (63%).

En décembre 2013, sa cote d'avenir, mesurée par TNS Sofres pour Le Figaro Magazine, se situait à 24%. Ségolène Royal se plaçait donc derrière Manuel Valls, Martine Aubry et Christiane Taubira mais devant tous les autres membres du gouvernement. Le sondage BVA de janvier 2014 est encore meilleur : il fait de Ségolène Royal la neuvième personnalité politique préférée des Français (31% ; +2) et la seule socialiste à gagner des points dans l'opinion publique...

Baromètre politique BVA Janvier 2014 : Ségolène Royal entre dans le top 10 des personnalités politiques

A la question : "Souhaitez-vous que Ségolène Royal ait davantage d’influence dans la vie politique française ?", de plus en plus de Français répondent "oui". Elle progresse ce mois ci de 2% à contre courant de la plupart des personnalités de gauche...

La Dépêche - BVA : Alain Juppé et Ségolène Royal en forme

Ahmed Laaraj - Ségolène Royal sur la route du sommet

... Ressentir les attentes profondes des français. Comprendre les aspirations les plus intérieures. Cerné la société et avancer en proposant. Véritable artiste politique, d'abord incomprise, elle a trouvé, de ses échecs la voie pour exprimer sa pensée. Dépasser ce pèle-mêle politico-médiatique, que les français voient de loin comme un brouhaha de poussière. Elle s'est placée au dessus, refusant toute intervention sur les polémiques qui poussent comme les champignons, n'hésitant pas à aller "contre" son camp au bénéfice de son camp, mais surtout pour l'intérêt général...

Alors que l'ensemble des personnalités de gauche baissent, elle est la seule qui grimpe (dans le dernier sondage BVA). C'est une évolution qu'elle ne doit à personne, simplement son lien si particulier qu'elle a établie avec les français. C'est donc ça, être "une femme debout et le regard loin"...

 

 

Poitou Charentes : Voeux de Ségolène Royal - Actualité du 26 janvier 2014

Lettre de Poitou Charentes - Voeux de Ségolène Royal, les grands investissement 2014, villes et villages fleuris récompensés

Lire l'intégralité du discours des vœux de Ségolène Royal

2014, année du bonheur d'agir ensemble pour continuer à bâtir notre avenir, en gardant une énergie d'avance

Plus que des vœux, les 1 200 personnes présentes au TAP le 23 janvier lors de la cérémonie des vœux de la Région Poitou-Charentes, ont entendu une volonté réaffirmée par Ségolène Royal : agir pour le développement économique et l'emploi en s'appuyant sur nos réussites et en développant les investissements de la Région, sans augmenter les impôts, accompagner l'Hermione dans sa fantastique traversée de l'Atlantique, faire plus pour la diffusion culturelle en créant la première biennale de la lecture en Poitou-Charentes. 

Edito de Ségolène Royal

« Vendredi 24 janvier, l'Assemblée régionale a voté des actions importantes en faveur des grands investissements structurants de l'année 2014 dans les domaines de l'éducation, de la formation, de la mutation énergétique et pour développer l'emploi et la compétitivité des entreprises dans les filières d'excellence.

Parmi les grandes mesures en faveur de l'éducation et de la formation, on trouve notamment les grands travaux dans les lycées et les Campus Régionaux des Métiers de la Formation de Charente, Charente-Maritime et de la Vienne, sans oublier la mise en oeuvre du Service Public Régional de la Formation Professionnelle pour la période 2014-2019 ainsi que le soutien aux Missions Locales et à la Validation des Acquis de l'Expérience pour sécuriser les parcours professionnels. Un soutien important est également apporté aux entreprises de 5 filières porteuses d'emplois : les énergies renouvelables, la rénovation thermique des bâtiments, les bornes électriques de recharge, la chimie verte et les biocarburants, l'E-éducation. Le renforcement du partenariat avec l'Agence Française pour les Investissements Internationaux permettra aux entreprises de Poitou-Charentes de développer leur compétitivité, en particulier sur les marchés internationaux.

Les habitants de Poitou-Charentes qui souhaitent réduire leur facture de chauffage (jusqu'à 450€ par an) peuvent également bénéficier de l'aide de la Région pour isoler leur maison avec désormais, un règlement simplifié.

Enfin, dans le cadre de l'année de la lecture en tant que grande cause culturelle, la Région organisera la 1ère Biennale de la lecture en fin d'année sur l'ensemble du territoire. »

Charente Libre - Ségolène Royal remet une fleur à La Rochefoucauld

Le label "Villes et villages fleuris" a été remis par la présidente de Région aux représentants de la commune, jeudi dernier à Poitiers...

 

Ségolène Royal veut investir dans le réseau routier en Poitou-Charentes - Actualité du 17 janvier 2014

Grands projets d’infrastructures pour la région Poitou Charentes

Ségolène Royal a rendu public jeudi 16 janvier les grands travaux routiers et ferroviaires que la Région engage en partenariat avec l’État et les Départements.

La Région a mobilisé, par une convention déjà signée, les prêts de la Caisse des Dépôts et de la Banque Européenne d’Investissements grâce à une gestion exemplaire de son budget...

Le Nouvelle République - Ségolène Royal veut investir dans le réseau routier en Poitou-Charentes

La présidente du conseil régional a profité de la cérémonie des voeux à la presse, ce midi, pour annoncer les projets retenus dans le cadre du contrat de plan 2014-2020 avec l'Etat...

Le Monde - Ségolène Royal favorable à un rapprochement des régions

La présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a estimé, jeudi 16 janvier, qu'une baisse du nombre des régions, avancée par le gouvernement, était « une bonne idée » si elle commençait par la mise en place de « projets opérationnels », par exemple en matière universitaire, et si on y associait les populations...

Ségolène Royal était l’invitée du 13 heures de France 2 - Actualité du 12 janvier 2013

Les tweets du 16 janvier 2014

Le tweet du 14 janvier 2014

VIDEO disponible sur le site de France 2 : Ségolène Royal était l’invitée du journal de 13 heures de France 2

via @13h15 :

"en ce qui me concerne je ne veux pas alimenter ce feuilleton avec une petite phrase"
"il y a une soif de transparence mais cette transparence ne doit pas tourner en voyeurisme"
vœux présidentiels "Il était temps. ces annonces vont dans la bonne direction" 
"(je) retrouve certaines de (mes) propositions" dans les vœux présidentiels.
"il a pris acte que la courbe du chômage ne s'est pas inversée. il faut d'autres remèdes". 
"mon engagement est un principe philosophique. je n'ai jamais refusé d'être utile à mon pays"

et aussi :

"ce qui et important en politique c'est avoir de la constance. la bonne politique de gauche, c'est celle qui marche"
l'économie a trop mis de côté l'humain:il faut remettre de l'humain, qui irrigue la décision politique ou économique
"le bonheur c'est de continuer a désirer ce que l'on a deja" Saint Augustin
la philosophie du bonheur c'est savoir ce que l'on veut faire et le faire passionnément
le but de la société est le bonheur commun (constitution 1793)

France 3 Poitou Charentes - Royal : "Il faut tourner la page et se remettre au travail"

A la première question de Laurent Delahousse, concernant son sentiment sur les révélations du magazine Closer ... Ségolène Royal a répondu : "Vous ne m'avez pas invitée pour commenter cela. Mais l'actualité est là".

Et la présidente de la région Poitou-Charentes d'ajouter : "En ce qui me concerne je ne veux pas alimenter d'une quelconque petite phrase un feuilleton très très éloigné des préoccupations des Français. Aucune minute précieuse ne doit être perdue".

Puis elle a conclu : " Il est évident qu'il faut tourner la page et se remettre au travail" signifiant son refus d'en dire plus. "Il y a une soif de transparence. Mais cette transparence ne doit pas tourner en voyeurisme"

Interrogée par ailleurs sur un futur remaniement de l'équipe gouvernementale, Ségolène Royal a assuré ne rien demander avant d'ajouter : "Mais je n'ai jamais refusé d'être utile à mon pays".

 

Extrait ci dessous:

 

Poitou-Charentes, territoire d’excellence et d’expérimentation en matière de formation

magneti marelli

Lundi 13 janvier, Ségolène Royal et Michel Sapin, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, étaient à Châtellerault pour visiter l’équipementier automobile Magneti  Marelli qui compte 29 apprentis, et le Centre de l’Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA).

Venu annoncer le nouveau projet de loi sur la réforme de la formation professionnelle qui sera déposé le 22 janvier à l’Assemblée Nationale, le Ministre a choisi Poitou-Charentes qui, avec plus de 14 000 apprentis et l’ouverture de plus de 500 nouvelles places sur les métiers qui recrutent chaque année, figure au premier rang des régions en France au regard de sa population active...

Nouvelle Republique - L'apprentissage, c'est la voie royale

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a passé sa journée dans la Vienne pour évoquer le laboratoire en terme d’emploi dans ce département...

Opportunités. La petite trentaine d'apprentis chez Magneti Marelli a su les saisir. Et le ministre aussi, en allant visiter cette usine châtelleraudaise de 500 salariés (1.100 salariés en France, 36.000 dans le monde), spécialiste d'électronique et de navigation pour les véhicules. Comme Aurélie, 27 ans, en apprentissage en alternance avec l'école du CESI à Angoulême, pour devenir ingénieur généraliste.« Apprentissage, c'est la voie royale », a lancé Ségolène Royal, pleine d'humour et néanmoins fière de montrer ce « laboratoire d'excellence. » Il n'y avait que quelques minutes en voiture pour rejoindre l'AFPA et boucler le parcours du ministre. Le temps de dire que cette association a été « sauvée par des choix budgétaires importants ». Un signe... 

 
  

Dominique Bertinotti invitée de BFM TV : "Ségolène Royal contribuera au succès de la gauche" - Actualité du 3 janvier 2014

Le tweet du 10 janvier 2014

Dominique Bertinotti invitée de BFM TV : "Ségolène Royal contribuera au succès de la gauche"

BFM TV - Bertinotti: "La simplification du divorce est une bonne idée"

"La simplification est une bonne idée. La période du divorce est une période conflictuelle où il n'est pas utile d'ajouter du conflit au conflit", a-t-elle fait valoir vendredi matin sur BFMTV, évoquant "la durée de la procédure" qui peut être source de problèmes...

"Le voile n'est pas un facteur d'émancipation"

Interrogée sur la circulaire Chatel, maintenue par Manuel Valls et qui autorise d'exclure des sortie scolaires les mères voilées. "Je suis très attachée à la laïcité, j'estime que l'école est le lieu de la grande neutralité laïque....

Ségolène Royal est un des talents de la gauche

... Dominique Bertinotti ne cache pas son amitié avec Ségolène Royal. "Ségolène Royal est un des talents de la gauche. Je souhaite qu'elle joue un rôle important dans le destin de la gauche", a-t-elle reconnu, sans pour autant s'avancer sur son entré au gouvernement...

Ne pas "traîner son étiquette de cancéreux toute sa vie"

... le cancer est encore aujourd'hui une maladie qui fait peur et qui pâtit d'une mauvaise image, évoquant des malades qui "traînent leur étiquette de cancéreux toute leur vie"...

JDD - Bertinotti écarte la PMA de la loi Famille

Alors qu'à l'origine, la Procréation médicalement assistée (PMA) devait être incluse à la loi Famille, la ministre en charge du texte, Dominique Bertinotti, a annoncé vendredi sur BFMTV que la mesure ne figurera pas dans le projet de loi...

Guillaume Garot : "l'antisémitisme ce n'est pas une opinion, c'est un délit" - Actualité du 30 décembre 2013

I Télé - Guillaume Garot : "l'antisémitisme ce n'est pas une opinion, c'est un délit"

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
 

I Télé via Le Lab - Guillaume Garot : "Ségolène Royal a une énergie à apporter à notre pays"

Invité de i>Télé, ce proche de l'ancienne candidate à l'élection présidentielle a déclaré  : "Je suis convaincu que c'est un atout majeur pour la gauche et pour la réussite du quinquennat de François Hollande". 

Le ministre, qui parle de Ségolène Royal comme d'une "femme d'Etat", estime qu'elle "a sa place dans notre République, dans notre France". "Elle a une voix, elle a une énergie à apporter à notre pays", ajoute-t-il, interrogé sur la présidente de Poitou-Charente par Christophe Barbier...

Plus d'articles...

  1. Les impôts n'augmenteront pas en Poitou Charentes pour la 9ème année consécutive - Actualité du 20 décembre 2013
  2. Ségolène Royal était l’invitée de Ruth Elkrief sur BFM TV - Actualité du 17 décembre 2013
  3. Ségolène Royal était l’invitée de Christophe Barbier sur I Télé - Actualité du 16 décembre 2013
  4. Ségolène Royal: "Merci Jean-Louis Foulquier, passionné, découvreur de voix et infatigable passeur de la chanson française" - Actualité du 12 décembre 2013
  5. Ségolène Royal ėtait l'invitée de RTL - Actualité du 12 décembre 2013
  6. Segolene Royal : Nelson Mandela ne mourra jamais car il reste un "passeur de courage"
  7. Ségolène Royal et sa région se mobilisent pour la rénovation énergétique des établissements d'enseignement et de recherche - Actualité du 5 décembre 2013
  8. Ségolène Royal était l'invitée de "Tous Politiques" avec France 24, France Inter et Le Parisien - Actualité du 1er décembre 2013
  9. Ségolène Royal et la Région Poitou-Charentes gardent une énergie d'avance au Salon de la Croissance Verte - Actualité du 30 novembre 2013
  10. Ségolène Royal était l’invitée de Christophe Barbier sur I Télé - Actualité du 26 novembre 2013