segorama-segolene-royal

Actualités

En 2009, Ségolène Royal déclarait déjà : "Les perspectives ouvertes par les travaux d’Esther Duflo sont immenses" - Actualité du 08/01/2013

Esther Duflo

 

RAPPEL Janvier 2009 - Lettre de Ségolène Royal - Si la gauche veut des idées : leçon inaugurale d'Esther Duflo au Collège de France

Chers amis,

Vous le savez, nous voulons avec Désirs d’avenir donner à tous les citoyens l'information pédagogique leur permettant de devenir les analystes compétents, non seulement de leur propre situation, mais aussi des situations nationales et internationales.

Au mois de décembre (2008), nous avons ainsi mis en ligne des extraits de la Conférence donnée par Stéphane Hessel à l’occasion du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et du citoyen.

Nous poursuivons ... avec une présentation des travaux d’Esther Duflo, économiste française du Massachussetts Institute of Technology (MIT), à Boston. J’ai découvert cette jeune spécialiste du développement l’année dernière, au cours d’une visite du laboratoire qu’elle a fondée au MIT, le Poverty Lab. Passionnante, cette rencontre est à l’origine de certaines réflexions développées depuis dans l'ouvrage que j'ai coécrit avec Alain Touraine, Si la gauche veut des idées

Les avancées majeures qu'Esther Duflo a initiées dans l’analyse des politiques de lutte contre la pauvreté, lui valent d’être aujourd’hui nommée au Collège de France. Elle prononcera jeudi 8 janvier (2009) sa leçon inaugurale...

Lire la suite...

La Maison-Blanche a annoncé fin décembre qu'elle avait l'intention de nommer l'experte au sein du nouveau Comité pour le développement mondial....

Archives Wikipedia - Leçon inaugurale de Esther Duflo au Collège de France

Les autres Tweets du jour

 

 

 

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal a un immense talent politique - Actualité du 04/01/2013

Philippe Bilger - Elle est Royal !

On ne l'oublie pas, elle ne se laisse pas oublier.

Au moment où à nouveau un discours de la méthode ... a été adressé au gouvernement par le président de la République, Ségolène Royal, dans un entretien à VSD, fait valoir son ambition de rester plus que jamais dans le jeu politique et, surtout, le caractère irremplaçable de sa personnalité. Ce n'est pas parce qu'elle a refusé - elle a raison de s'en repentir - le poste de garde des Sceaux qu'elle doit laisser dorénavant en friche le cours de son destin public...

Les chroniques de Juan Sarkofrance - Ségolène Royal, what else ?

AFP - Royal : "J'aurais dû accepter le ministère de la Justice"

Selon l'ex-candidate à la présidentielle, le poste de ministre de la Justice l'aurait aidé à remporter l'élection législative à La Rochelle...

Observatoire des sondages - Artefact 2013 - Un sondage artificiel sur Ségolène Royal

Quand les sondeurs et les journalistes comprendront-ils ce qu’est un artefact ? Jamais semble-t-il à en juger par ce résultat d’un sondage Harris Interactive-Grazia (4 janvier 2013) qui assure que 63 % des Français ne souhaitent pas que Ségolène Royal intègre le gouvernement Ayrault.

Passons sur l’inintérêt de la question, sur le passage du questionnaire par Internet, ce qui permet à Harris Interactive de saouler la presse de questions stupides, pour s’en tenir à ce pourcentage.

Le pourcentage a agrégé les effectifs de ceux qui sont hostiles au gouvernement Ayrault et de ceux qui sont hostiles à Ségolène Royal mais favorables au gouvernement Ayrault. Bref, une telle question génère forcément une majorité composée d’opinions contraires.

Un artefact élémentaire qui mérite qu’on s’y arrête seulement parce qu’il pose de vraies questions (pas celles des sondages) sur l’intelligence des professionnels de l’information et sur les effets éventuels que la répétition de telles opérations produisent sur l’intelligence des citoyens.

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal: "si l’on juge utile que je rentre dans le dispositif gouvernemental, j’accepterai avec fierté de servir mon pays" - Actualité du 03/01/2013

VSD - Ségolène Royal : bientôt au gouvernement ?

... "Vous savez, après les élections législatives, j’aurais pu tout arrêter. J’ai au contraire décidé de poursuivre ma carrière politique. Alors évidemment, si l’on juge utile que je rentre dans le dispositif gouvernemental, j’accepterai avec fierté de servir mon pays."

Jeudi 27 décembre, détendue, Ségolène Royal avoue à VSD son impatience de, définitivement, tourner la page – catastrophique – de 2012 et sa volonté de faire de 2013 l’année de la reconquête. « Je vous l’annonce, j’ai accepté de siéger au conseil d’administration de la Banque publique d’investissement. Je vais y représenter l’Association des régions de France. Comme vous le savez, la création de la BPI a été entérinée en Conseil des ministres le 17 octobre dernier. Elle doit débuter ses travaux dès le mois de janvier. Organisme public, la BPI sera chargée de garantir le financement des petites et moyennes entreprises, des ETI, les entreprises de taille intermédiaire, et des entreprises innovantes. La BPI doit être un outil essentiel, d’abord au sauvetage, puis à la modernisation du tissu industriel de notre pays. Je crois beaucoup dans ce projet, et j’entends m’y investir pleinement. » Après des mois de rumeurs sur l’avenir politique de la candidate des socialistes à l’élection présidentielle de 2007 – balayées aux élections municipales de juin 2012 –, Ségolène Royal, un moment pressentie pour diriger l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a donc décidé de soutenir et d’accompagner les débuts de la BPI, l’un des leviers que François Hollande veut actionner pour relancer la croissance. Présidée par Jean-Pierre Jouyet, un intime du président – ça peut toujours servir ! –, la Banque publique d’investissement doit être dotée de 42 milliards d’euros, dont 20 destinés à être prêtés « très rapidement aux entreprises stratégiques pour le développement local et la compétitivité de la France », selon la promesse faite par le candidat Hollande pendant la campagne.« Je n’ai pas décliné l’IMA, que l’on m’a effectivement proposé de diriger, mais j’ai considéré que je pouvais être encore plus utile ailleurs. Je suis une femme d’action, je n’ai jamais caché mes ambitions, j’agis toujours en totale transparence, j’ai acquis compétence et expérience et je souhaite servir mon pays. Au risque de vous paraître immodeste, je considère que j’ai beaucoup de choses à apporter », poursuit Ségolène Royal.

Lire l'article intégral en cliquant sur ce lien et dans VSD 1845 (du 3 au 9 janvier 2013)

Le Figaro - Ségolène Royal rêve de revenir dans le jeu

Épuisée par des années de combat politique acharné... la présidente de la région Poitou-Charentes avait besoin de temps pour se «reconstruire». Mais cette mini-traversée du désert semble déjà lui peser. Et l'intéressée cache de moins en moins qu'elle aimerait revenir: «Il faut être persévérant, savoir attendre, confiait-elle il y a peu. J'aimerais bien entrer dans le dispositif.» Et elle ajoutait, drôlement: «Je suis multicarte.» Royal, qui ne veut pas d'un «lot de consolation», se verrait bien au gouvernement. «Elle ne dit pas, comme Martine Aubry, c'est Matignon ou rien! Elle est faite pour agir. Un retour au gouvernement, c'est la logique politique», note l'un de ses intimes.

Très réticent il y a trois mois, un très proche de François Hollande estime aujourd'hui que l'hypothèse d'une nomination de Ségolène Royal, y compris au gouvernement, est «possible». «Mais ce n'est pas fait, c'est compliqué», relativise-t-il aussitôt...

RAPPEL - Région Poitou Charentes : Voeux de la présidente Ségolène Royal

RAPPEL - Désirs d'Avenir : Voeux de la présidente Ségolène Royal

Actualités - Revue de presse

Région Poitou Charentes: Voeux de la présidente Ségolène Royal - Actualité du 02/01/2013

Ségolène Royal: Mes vœux pour 2013 

voeux-presidente-2013-424x900

Poitou Charentes - Pour 2013, des voeux numériques et durables

Comme chaque année, la Région Poitou-Charentes vous propose d'envoyer gratuitement une carte de vœux dématérialisée et personnalisée à vos amis.

En quelques clics, contribuez à faire de 2013 une année pleine d'énergie renouvelable !

Envoyer une carte de vœux

Actualités - Revue de presse

Désirs d'Avenir: Voeux de Ségolène Royal - Actualité du 25/12/2012

 

Cher Ami, chère Amie

A l’occasion de cette fin d’année, j’ai le plaisir de vous souhaiter de très bonnes fêtes et de vous adresser tous mes vœux de bonne année 2013.

La responsabilité de la Gauche au pouvoir est désormais de faire réussir la France.

Des réformes ont été faites pour réparer les injustices les plus flagrantes, rétablir la sérénité républicaine, protéger les Français contre les risques de la dette, diriger la France sur la voie du redressement. Une seconde phase s’est ouverte pour engager les réformes qui répondent aux besoins de tous les Français, et inscrivent notre pays dans la justice et la modernité du 21esiècle. 

Désirs d’Avenir a été à l’avant-garde dans bien des domaines et dans les pratiques politiques et doit le rester. Ambassadeurs de la démocratie participative depuis 2005 nous avons  réussi à inspirer et influencer de manière concrète l’action politique en France. Il faut continuer, de manière encore plus efficace et constante. Faire vivre le débat des idées, organiser autour de vous des réunions d’information, constituer un vivier de bonnes pratiques et de propositions à partir de l'expertise citoyenne et des Universités Populaires Participatives et décentralisées. 

Nous avons restructuré notre organisation en raison des prises de responsabilités des uns et des autres. De nombreux membres de Désirs d’Avenir ont rejoint les équipes gouvernementales et les instances du PS. Nos idées sont ainsi mises au service de la réussite du travail engagé pour les Français.

La remontée et la valorisation des débats et des travaux organisés par les comités locaux seront parfaitement assurés. Le comité exécutif que vous avez souhaité sera opérationnel très prochainement. Benoite Lardy à qui j’ai demandé d’assurer le secrétariat général de notre association, va à cet effet, se rapprocher des adhérents qui se sont portés volontaires.  Merci de lui transmettre les projets de thèmes sur lesquels vous avez envie de travailler au cours de l’année 2013.

Je compte sur vous, vos initiatives, vos contributions et votre apport au débat d’idées.  

Amitiés fidèles, et à très bientôt.

Ségolène Royal

Adhérer en 2013 à Désirs d'avenir en cliquant ICI
Ou en envoyant  votre cotisation  8 rue de Saintonge 75003 Paris 

Actualités - Revue de presse

Il faut que Ségolène Royal retrouve une place importante - Actualité du 24/12/2012

RMC - Garot : « Ségolène Royal est une femme d’Etat »

Guillaume Garot, était l’invité de RMC ce lundi matin. Le ministre délégué à l'Agroalimentaire a laissé entendre que Ségolène Royal aurait sa place au sein du gouvernement la qualifiant de femme de « grande expérience ».

L'Express - Dominique Bertinotti: "Il faut que Ségolène Royal retrouve une place importante"

Dominique Bertinotti, ministre déléguée chargée de la Famille et fidèle de Ségolène Royal, a estimé lundi sur France Inter qu'il fallait que la présidente PS de Poitou-Charente "retrouve une place importante". 

Interrogée sur un retour de Mme Royal au premier plan et notamment sur l'hypothèse de son entrée au gouvernement, Mme Bertinotti s'est dit "sûre" d'une chose: "c'est qu'il faut que Ségolène retrouve une place importante". 

"Sa voix est indispensable; c'est une voix spécifique, une voix qui s'adresse aux classes populaires, une voix pleine de volontarisme", a affirmé la ministre. 

"Pour que la gauche réussisse, on a besoin de tous les talents et Ségolène Royal fait partie de ces talents. (...) Je souhaite que Ségolène Royal retrouve une place forte qui permette de faire entendre une voix forte", a-t-elle insisté...


Dominique Bertinotti : "Cette loi ne fait que... par franceinter

Le Parisen - Royal prépare son retour

... dans un gouvernement critiqué pour son amateurisme, le poids de Royal ne serait pas de trop. « D’autant, confie un de ses proches, qu’elle regrette parfois un certain manque de créativité. » Des critiques mises en sourdine. Elle a décidé d’être une bonne élève de la majorité, accueillant à tour de bras des ministres dans sa région. Tout en creusant son sillon.

Ainsi prévoit-elle la parution le 6 mars chez Grasset de « Ce que je dois », un livre de près de 300 pages. « Rien à voir avec une introspection, mais un livre sur ses engagements et les personnages qui les ont inspirés », explique son entourage. Une tournée des librairies est à prévoir. A moins que d’ici là Hollande fasse appel à elle...

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal - Actualité du 23/12/2012

Nouvelle République - Heuliez SAS et Eurocopter : c'est signé

L’acquisition par Eurocopter (EADS) de l’activité aéronautique d’Heuliez SAS est actée depuis le 20 décembre. Interview de son président, François de Gaillard...

JDD - Remaniement : Royal et les autres s’échauffent

Ségolène Royal est la première à avoir fait des offres de service. Bertrand Delanoë feint de ne pas être intéressé. D'autres s'activent en coulisses...

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal - Actualité du 21/12/2012

Ségolène Royal sur Twitter

Sud Ouest - « Le ministre de la défense me fait confiance »

ROCHEFORT Ségolène Royal a un plan pour « L'Hermione ». Mardi soir, elle rencontrait le ministre de la Défense à ce sujet...

Actualités - Revue de presse

Nous avons tous besoin de Ségolène Royal - Actualité du 20/12/2012

RMC - Royal is back

Il n’y aura pas de fin du monde, et encore moins celle du gouvernement Ayrault, le remaniement n’est pas pour tout de suite. Mais il y a une personnalité qui prépare son grand retour au tout premier plan : Ségolène Royal.

Public Sénat - « Nous avons tous besoin de Ségolène Royal » estime Dominique Bertinotti

Invitée de Radio Classique et de Public Sénat ce matin la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a plaidé en faveur d’un retour politique de Ségolène Royal, dont la voix est « singulière » et « indispensable » à la réussite de la gauche.

« Ce que je souhaite avant tout [a indiqué la ministre de la Famille] c’est que Ségolène Royal retrouve une place politique pour faire entendre sa voix politique. Elle a une voix politique qui est singulière (…) et indispensable pour contribuer à la réussite de la gauche. Nous avons tous besoin de Ségolène Royal (…) parce qu’[elle] a cette extraordinaire capacité à faire la synthèse entre les aspirations des couches modestes et les capacités à [s’]engager dans les défis de demain. »...


Dominique Bertinotti : « Aujourd’hui, si l’on... par publicsenat

RAPPEL/MyBoox - "Ce que je dois", le dernier essai de Ségolène Royal au mois de Mars dans votre librairie

La lettre de Poitou Charentes - Budget 2013, Aide alimentaire, Trophées Économie Numérique, Carnaval, ...

Edito de Ségolène Royal

«  Le 17 décembre, le Conseil Régional a adopté le budget de la Région pour l'année 2013. Fondé sur les mêmes principes depuis 2004, il est basé sur un examen attentif des dépenses. C'est un budget sans augmentation d'impôts et sans taxe sur les carburants (44 M€ de gain de pouvoir d'achat pour les habitants). Cette maîtrise budgétaire a permis à la Région de réaliser 30 M€ d'économies qui faciliteront la mise en place d'actions nouvelles.

Cette année encore, la Région donne la priorité à l'emploi et à l'activité économique, en aidant notamment les filières de la Croissance verte, les PME et l'innovation, en contribuant au déploiement des emplois d'avenir et en accompagnant les contrats de génération.

Parce que je veux une région au plus proche des besoins de ses habitants, un territoire où il fait bon vivre, nous avons privilégié quatre axes structurants : la Croissance verte et l'Excellence environnementale pour conquérir de nouveaux emplois ; la région en tant que « territoire des entrepreneurs » pour encourager la créativité, l'esprit d'entreprendre et le dynamisme des PME ; l'épanouissement individuel et la justice sociale ; la Région solidaire et humaine.

Je vous souhaite à toutes et à tous, de très belles fêtes de fin d'année ».

A lire aussi :

Aide alimentaire : la Région solidaire

Des actions innovantes pour les personnes en situation de handicap

Trophées de l'Economie Numérique : les lauréats

Actualités - Revue de presse

Plus d'articles...

  1. Sortie en mars 2013 du nouvel essai de Ségolène Royal : "Ce que je dois" - Actualité du 19/12/2012
  2. Ségolène Royal démontre le volontarisme du budget de la région Poitou Charentes - Actualité du 18/12/2012
  3. Ségolène Royal était l'invitée de France 3 Poitou Charentes - Actualité du 17/12/2012
  4. Ségolène Royal élargit le spectre politique du camp socialiste - Actualité du 16/12/2012
  5. Lutte contre les déserts médicaux : interventions de Ségolène Royal et Marisol Touraine - Actualité du 15/12/2012
  6. Pourquoi se priver du talent de Ségolène Royal ? - Actualité du 14/12/2012
  7. Lutte contre les déserts médicaux : Ségolène Royal satisfaite des mesures annoncées par la ministre de la Santé - Actualité du 13/12/2012
  8. Ségolène Royal et la région Poitou Charentes reçoivent le prix des éco-régions pour l'action Terre Saine sans pesticides - Actualité du 11/12/2012
  9. Ségolène Royal et la région Poitou Charentes se battent pour l’emploi - Actualité du 10/12/2012
  10. Ségolène Royal - Actualité du 09/12/2012
  11. Ségolène Royal : la préparation de l'avenir c'est la recherche - Actualité du 08/12/2012
  12. Lettre de Poitou Charentes et agenda de Ségolène Royal - Actualité du 07/12/2012
  13. Ségolène Royal et la région Poitou Charentes s’engagent sur la réduction de la pénibilité au travail - Actualité du 05/12/2012
  14. Ségolène Royal encourage les skippers du Vendée Globe - Actualité du 04/12/2012
  15. Congrès de l'AIRF et conférence "Femmes et Développement : un enjeu d'avenir" à Dakar avec Ségolène Royal - Actualité du 04/12/2012
  16. Ségolène Royal inaugure avec Vincent Peillon un lycée Haute Qualité Environnementale à Rochefort - Actualité du 29/11/2012
  17. Ségolène Royal - Actualité du 28/11/2012
  18. Ségolène Royal soutient fortement la filière agricole - Actualité du 25/11/2012
  19. Ségolène Royal - Actualité du 24/11/2012
  20. Selon Ethic, la rencontre avec Ségolène Royal a mis un peu de baume au coeur des entrepreneurs - Actualité du 23/11/2012