segorama-segolene-royal

Actualités

Ségolène Royal en visite à Rouen pour présenter la Banque Publique d'Investissement - Actualité du 19/04/2013

Ségolène Royal a présenté à Rouen le rôle de la Banque Publique d'Investissement puis recu une délégation de salariés de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne

VIDEOS/76Actu - Ségolène Royal prête à soutenir les Petroplus

Ségolène Royal désapprouve les propos du directeur général de la BPI

Ségolène Royal, la BPI et Pétroplus : les explications

France 3 Haute Normandie - Ségolène Royal présente à Rouen le rôle de la Banque Publique d'Investissement

Ségolène Royal, la Vice-présidente de la BPI, est venue à l'Hôtel de Région à Rouen présenter aux élus et acteurs économiques de Haute-Normandie ce que sera la Banque Publique d'Investissement...

"Il n'y a aucune raison de baisser les bras devant le spectre du recul économique. Cet outil doit permettre de reprendre confiance. Face à la frilosité bancaire, il faut entraîner les banques. Elles doivent être au service de l'économie réelle et non à celui de l'économie financière". La Présidente de la Région Poitou-Charentes développe, point par point. "La BPI n'est pas un bâtiment, c'est une mise en réseau de ceux qui interviennent déjà, avec des moyens, et de la rapidité."...

Paris Normandie - Ségolène Royal face au drame industriel et... aux "Petroplus" à Rouen

Ségolène Royal affiche sa fermeté. « C'est un drame industriel que vous vivez. Les déclarations du directeur sont un grave dérapage. Elles étaient déjà condamnées par le ministre du Redressement productif. Elles n'ont aucune raison d'être et ne se reproduiront pas. Sinon, nous en tirerons les conséquences. Ensuite, un directeur exécutif n'a pas le droit de parler des dossiers et des entreprises, c'est dans la charte de déontologie qui s'impose à lui. Il n'a pas le droit de faire une évaluation sur telle ou telle entreprise. Enfin, ce qu'il a dit est en contradiction avec la philosophie de la banque qui est d'abord publique, et d'investissement… Elle n'est pas là pour faire du business mais pour aider les entreprises à créer des activités et des emplois, pour aider au redressement industriel. »...

« La BPI a trois objectifs, poursuit Ségolène Royal : aider les PME à grandir, à changer de taille quand elles montrent souvent des freins, à innover (produits, services…). Elle est là aussi pour accélérer la mutation écologique et énergétique car dans ces domaines-là, il y a des gisements d'emplois. »...

AFP - Déclarations du DG de la BPI sur Petroplus et Florange: grave dérapage selon Segolene Royal

... Ségolène Royal (...) a affirmé que la BPI aurait aidé le site si un repreneur avait été retenu par le tribunal de commerce...

La BPI est là pour prendre des risques, parfois elle perdra, parfois elle gagnera, a expliqué Ségolène Royal...

France Bleu - Pétroplus : Ségolène Royal dénonce un "grave dérapage" de son directeur

 

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal et les élus de la majorité rassemblés au service de la région Poitou Charentes - Actualité du 18/04/2013

76Actu - Ségolène Royal à Rouen pour présenter la Banque publique d'investissement

Ségolène Royal, vice-présidente et porte parole de la Banque publique d’investissement sera à Rouen, vendredi 19 avril. Elle répond ainsi à l’invitation d’Alain Le Vern et viendra présenter aux acteurs économiques haut-normands, ce nouvel organisme public dont la mission est "d’offrir les instruments de financement au service de la croissance et du développement des entreprises".

Rendez-vous est donné à 14h, à l'Hôtel de Région. La présentation sera accessible au public.

Les tweets du jour

 

Réponse à l’annonce de la démission d'Alexis Blanc

Ségolène Royal et les élus de sa majorité sont rassemblés au service de la région Poitou Charentes

Communiqué publié en réponse à l’annonce ce matin de la démission de Monsieur Alexis Blanc de sa fonction de Vice-Président du Conseil régional :

« La Présidente de Région et les élus de la majorité prennent acte de la décision d’Alexis Blanc. Ils la regrettent car le rassemblement de diverses sensibilités au niveau régional est une bonne chose. La candidature aux municipales sous l’étiquette de l’UDI, comme l’envisage Alexis Blanc, est la vraie raison de son choix , ce dont il est totalement libre.

Les arguments économiques avancés par Alexis Blanc surprennent car il a voté toutes les aides économiques. Fidèle à sa conviction de rassemblement de sensibilités diverses, la Présidente de la Région a proposé à Valérie Marmin de remplacer Alexis Blanc comme candidate au poste de Vice-présidente de la Région, ce qu’elle a accepté. »

Sud Ouest - « La vraie raison de son choix »

Poitou Charentes - Vers des systèmes d'élevage caprin plus autonomes et respectueux de l'environnement en Poitou Charentes

Vendredi 12 avril, à Lusignan, Olivier Le Gall, Directeur général délégué de l'Institut national de la recherche agronomique, Jean-Marc Chabosseau, Président du centre INRA Poitou-Charentes, Ségolène Royal et Philippe De Guenin, Directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf) ont inauguré le dispositif expérimental PATUCHEV qui permettra notamment de concevoir et évaluer des systèmes d'élevage caprin plus autonomes et respectueux de l'environnement.

Inauguration dispositif PATUCHEV par Ségolène Royal

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal et la région Poitou Charentes accentuent leur dynamique en faveur de l'emploi et de l'économie - Actualité du 15/04/2013

Grand Rouen - Ségolène Royal présente la Banque publique d’investissement le 19 avril à Rouen

La vice-présidente de la Banque publique d’investissement, Ségolène Royal sera à Rouen ce vendredi 19 avril 2013 à 14 heures, à l’Hotel de Région. viendra présenter ce nouvel organisme économique aux entrepreneurs hauts-normands. La BPI a pour but de donner  »l’ensemble des instruments de soutien financier aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire, en conformité avec les règles européennes ».  Elle propose également « des services d’accompagnement et de soutien renforcé à l’innovation et à l’export, qui seront accessibles pour les entreprises grâce à des guichets uniques dans chaque région. »

Lettre de Poitou Charentes - Auto-partage, Innovation et technologie, Épiceries sociales, Pékin,… 

Edito de Ségolène Royal - La Région accentue sa dynamique en faveur de l'emploi et de l'économie

«  Lors de la réunion publique du 12 avril, la Région accentuera sa dynamique en faveur de l'emploi et de l'économie. Ainsi, pour faciliter la création/reprise d'entreprise, elle accordera de nouvelles Bourses Régionales Désir d'Entreprendre - 12 000 depuis 2004 - et de nouvelles aides au recrutement pour les jeunes et les seniors.

Elle renouvellera par ailleurs son soutien à la filière caprine en finançant cinq acteurs majeurs de Poitou-Charentes dans le cadre de leurs programmes d'actions 2013. Et pour permettre à cette filière d'excellence d'évoluer vers des systèmes plus autonomes, le vendredi 12 avril à Lusignan sera inauguré le dispositif expérimental Patuchev mis en place par l'INRA et soutenu par la Région. Il permettra notamment de concevoir et évaluer des systèmes d'élevage caprin plus autonomes et respectueux de l'environnement.

Dans le domaine de la santé, la Région lancera également un appel à projets afin d'étudier la corrélation entre l'utilisation des pesticides et l'apparition récurrente de certaines pathologies chez les agriculteurs.

Dans le domaine de l'alimentation plus saine enfin, la Région votera le financement de trois nouveaux jardins solidaires, portant ainsi à 29 le nombre de projets soutenus. Dans une logique gagnant-gagnant, elle développera l'approvisionnement de 12 épiceries sociales par les circuits-courts, avec 25 producteurs locaux engagés  ».

A lire aussi:

Régionlib pour tous !

Le 11 avril 2013 à Niort, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, et Geneviève Gaillard, députée-maire de Niort, ont inauguré la première station du service régional d'auto-partage Régionlib, située rue des Equarts dans le quartier du Clou Bouchet...

Encourager l'innovation dans les entreprises

Lors de la réunion publique du 12 avril, la Région votera le soutien aux programmes d'actions 2013 du Centre Régional d'Innovation et de Transfert de Technologies (CRITT) Matériaux et du CRITT Informatique...

Le Comité Régional du Tourisme à Pékin du 11 au 14 avril

Le Comité Régional du Tourisme participe cette année à l'opération « Art de vivre à la française » menée par l'agence La Maison de Voyages - Fa Zhong Zhi Jia (Maison de la Chine) à Pékin, à l'occasion du salon "France Performances"...

 

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal ne baisse pas les bras pour Heuliez - Actualité du 11/04/2013

Discours de Ségolène Royal à l'occasion de la visite d'installations photovoltaïques par le ministre des Affaires européennes

AFP - Moralisation : pour Royal, Hollande a agi "courageusement"

La présidente PS de la région Poitou-Charentes a estimé, jeudi, que les mesures prises par le chef de l'Etat "vont remettre des règles dans le fonctionnement de l'usage des fonds publics". Et espère qu'elles s'appliqueront aussi aux dirigeants d'entreprises publiques....

Sud ouest - Affaire Cahuzac, Heuliez : Ségolène Royal s’exprime

Jeudi, lors d’une rencontre avec la presse régionale, Mme Royal a expliqué avoir refusé de s’exprimer « pour ne pas troubler l’entreprise Heuliez parce que les gens mélangent tout ». Allusion à Heuliez SAS d’un côté et à Mia-Electric de l’autre ; le premier ayant espéré fabriquer 12.000 châssis par an pour le second, la réalité s’étant avérée tout autre. L’an passé, Mia a produit un peu moins de 800 petites autos…

« La région ne veut pas faire comme les banques. Quand je voie le FSI investir dans LVMH, les bras m’en tombent ! » a-t-elle commencé avant d’attaquer tout azimuts, de regretter le peu d’impulsion donné par l’Etat en faveur du véhicule électrique, d’affirmer qu’elle n’irait pas plus loin que les 2,5 millions en faveur d’Heuliez.

Et comme la meilleure défense reste encore et toujours l’attaque, Ségolène Royal a montré qu’elle n’avait rien perdu de sa pugnacité, lançant : « Je préfère être du côté de ceux qui aident plutôt que du côté de ceux qui dénigrent »...

Nouvelle Republique - Ségolène Royal : "Je ne baisse pas les bras pour Heuliez"

Le tribunal de commerce de Niort a fait savoir ce matin aux représentants de la SAS Heuliez qu'il a placé l'entreprise en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois. Dans la foulée, la présidente de la région Poitou-Charentes restée discrète sur le sujet, a pris la parole.

"Je ne regrette rien de ce que la région a fait pour Heuliez SAS. Je ne baisse pas les bras. Il faut soutenir les entreprises sérieuses et une main d'oeuvre de grande qualité".

Ségolène Royal a profité d'une rencontre avec la presse régionale à la veille d'une session du conseil régional, pour dire tout le bien qu'elle pense du constructeur automobile des Deux-Sèvres qui vient d'obtenir six mois de sursis, et tout le mal qu'elle pense d'une Droite "qui ferait mieux de faire des propositions pour Heuliez, plutôt que d'exploiter de manière politicienne, comme sait si bien le faire Monsieur Raffarin, des sujets aussi graves." Un tacle pour ses opposants à la région et son opposant en région, le sénateur Jean-Pierre Raffarin. Un message qu'elle n'a pas hésité à répéter quelques minutes après, sur Twitter...

Charente Libre - Royal : "La Région sera toujours aux côtés d'Heuliez"

Les tweets du jour

Heuliez

 

Action Régionale

Actualités - Revue de presse

Guillaume Garot en Poitou-Charentes à l’invitation de la filière agroalimentaire et de Ségolène Royal - Actualité du 05/04/2013

Sud Ouest - Charente : vive les circuits courts, merci les circuits longs

Des vertus des circuits courts à l’exemple du cognac : le ministre de l’Agroalimentaire a distillé quelques annonces au cours de sa visite charentaise, vendredi...

Lettre de Ségolène Royal : Conférence régionale sur l'énergie - Guillaume Garot et Ségolène Royal mettent en valeur les circuits-courts

Ségolène Royal et Guillaume Garot à la rencontre de la filière agroalimentaire pour mettre en valeur les circuits-courts : 15 magasins fermiers, 1500 emplois

Ségolène Royal et Guillaume Garot, Ministre délégué à l’Agroalimentaire, étaient ce vendredi en Charente pour mettre en valeur les circuits courts et rencontrer les responsables de la filière. L’agroalimentaire, une filière d’excellence en Poitou-Charentes porteuses d’avenir et d’un important savoir-faire. La Région souhaite s’appuyer sur cette filière pour continuer à développer l’emploi...

Ségolène Royal annonce dix actions pour accélérer les économies d'énergies et la production d'énergie propre

Le 4 avril, la Région Poitou-Charentes en partenariat avec l'État, a organisé à la Maison de la Région la Conférence régionale sur la transition énergétique, réunissant ainsi 180 acteurs de l'énergie...

Lire l'intervention de Ségolène Royal

VIDEO/Charente Libre - Agriculture: le ministre promeut les circuits courts en Charente

Guillaume Garot,  le ministre délégué à l'agroalimentaire, est en Charente depuis ce vendredi matin. Il achève en ce moment sa visite chez Hennessy, à Cognac, où il découvre les chais et prend le pouls de la viticulture.

En tandem avec Ségolène Royal, ... (il) était ce matin au lycée de l'Oisellerie, à La Couronne.

Aux élèves de l'établissement agricole, il a redit son attachement aux circuits courts autant que sa volonté de "rééquilibrer" les transactions entre éleveurs, producteurs et acteurs de la grande distribution. "Chacun doit pouvoir vivre décemment de son travail", a-t-il notamment insisté...

Lettre de Poitou Charentes - Transition énergétique, Aubade, Agroalimentaire, Aide à l'emploi...

Edito de Ségolène Royal - L'Agroalimentaire est une filière d'excellence en Poitou-Charentes porteuse d'avenir et d'un important savoir-faire

« Le 5 avril, visite en Charente avec Guillaume Garot, Ministre délégué à l'Agroalimentaire, au lycée agricole de l'Oisellerie, pour rencontrer les élèves, mettre en valeur les circuits courts et échanger avec les responsables d'une filière qui souffre.

L'Agroalimentaire est une filière d'excellence en Poitou-Charentes porteuse d'avenir et d'un important savoir-faire. La Région souhaite s'appuyer sur cette filière pour continuer à développer l'emploi. Une mutation de l'agriculture est aujourd'hui nécessaire afin de faire émerger un nouveau modèle reposant sur deux piliers : soutenir les éleveurs dans la production de la matière première et sa transformation ; rapprocher le consommateur et le producteur.

La Région développe ainsi des circuits courts pour offrir au consommateur des aliments de qualité produits en Poitou-Charentes avec les magasins fermiers « De la Fourche à la Fourchette » créés par la Région. Depuis 2 ans, une quinzaine de nouveaux magasins se sont ouverts associant plus d'une centaine de producteurs.  

Dans la filière agroalimentaire, la Région Poitou-Charentes a permis la création de 1 500 emplois dans les exploitations, les ateliers de transformation et les magasins de produits fermiers créés dans la région. Elle a également fortement développé les signes de qualité avec 16 produits sous signe officiel de qualité, pour garantir et protéger les productions. Depuis 2004, la Région a soutenu 797 projets de diversification.  

Réussir cette mutation de l'agriculture et de l'agroalimentaire passe également par la formation, à l'image du travail fait dans les lycées agricoles, notamment au lycée de l'Oisellerie. Car le « bien manger » est un défi de civilisation essentiel ».

A lire aussi:

Rencontre émouvante avec les 80 salariés ex Aubade

Elles ont fait sanctionner leur licenciement boursier, « les petites mains ont un cerveau »...

Aide à l'emploi : la Région accentue sa dynamique

Lors de la réunion publique du 12 avril, la Région poursuivra son effort en faveur de l'emploi et de l'économie, pour permettre à chacun, quels que soient son âge et ses qualifications, de (re)trouver un travail...

La Région soutient la filière caprine en Poitou-Charentes

Poitou-Charentes est la première région caprine en France avec 1/3 du cheptel national et plus de 1 700 éleveurs caprins. Pour poursuivre dans cette dynamique, la Région accordera une aide à 5 acteurs majeurs de la filière caprine lors de la réunion publique du 12 avril prochain...

Les tweets du jour

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal : "La politique, c'est servir, ce n'est pas se servir !" - Actualité du 04/04/2013

AFP - Cahuzac: Royal, consternée, craint pour toute la classe politique

La présidente PS de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a estimé jeudi que la fraude imputée à Jérôme Cahuzac était consternante et jetait le discrédit sur les élus, sans se prononcer sur le point de savoir si François Hollande était au courant avant mardi...

France 3 Poitou Charentes - Ségolène Royal : "La politique, c'est servir, ce n'est pas se servir !"

... "Les élus ont une responsabilité éducative et doivent donner le bon exemple", estime la présidente de la région Poitou Charentes. La mise en cause de l'ancien ministre du Budget "signe un désastre dans notre mission éducative de l'exemplarité", ajoute-t-elle. Ségolène Royal s'en est pris violemment aux plus riches en assénant :"Plus les gens ont de l'argent, plus ils en veulent. Que les riches arrêtent de se goinfrer !"

La totalité de cet interview réalisée par Marie-Ange Cristofari et François Gibert ci-dessous...

Sud Ouest - Affaire Cahuzac : Ségolène Royal "consternée"

"C'est consternant, c'est affligeant, parce que la politique c'est servir les autres et c'est ne pas se servir. C'est une règle d'or, une règle à respecter et à protéger".

"On a la chance en France d'avoir beaucoup d'élus engagés qui ne ménagent pas leurs peines (...) et tout d'un coup il y aurait un discrédit jeté sur l'ensemble des élus parce que certains se livrent à des comportements qui sont une trahison par rapport à la fonction magnifique de dépositaire de la confiance du peuple", a-t-elle ajouté, avant de souhaiter une "sanction rapide et intransigeante". "Il ne faut pas que les Français pensent que tous les élus sont comme cela"...

Nouvelle République - Les ex-Aubade reçus par Ségolène Royal

Une petite centaine d'ex-salariées Aubade ... étaient reçus hier soir pour dîner, par Ségolène Royal, dans l'enceinte du conseil régional à Poitiers.

L'émotion était palpable chez les anciennes de l'entreprise de lingerie qui s'avançaient timidement dans la salle. Les yeux des nombreuses femmes présentes s'embuaient très vite, au moment de se retrouver toutes ensemble dans la même pièce...

Hier soir, il s'agissait justement de faire le point sur leur avenir... Un message qui aura échappé à la presse, puisqu'à la demande de la présidente de région, les journalistes ont été invités à quitter la salle...

Actualités - Revue de presse

Participez au débat national sur la Transition énergétique avec Ségolène Royal et la région Poitou Charentes - Actualité du 03/04/2013

Blog de Ségolène Royal - Guillaume Garot en Poitou-Charentes le 5 avril à l’invitation de la filière agroalimentaire

Guillaume Garot en Poitou-Charentes pour mettre en valeur les circuits courts et rencontrer les responsables de la filière agroalimentaire.

La Présidente de la Région Poitou-Charentes et le Ministre délégué à l’Agroalimentaire se rendront en Charente, le vendredi 5 avril, pour échanger sur les actions mises en œuvre pour développer les circuits courts et la filière agro-alimentaire en région Poitou-Charentes.

La filière Agroalimentaire fait partie des Filières d’Excellence en Poitou-Charentes porteuses d’avenir et d’un important savoir faire. La Région Poitou-Charentes souhaite s’appuyer sur cette filière pour continuer à développer l’emploi en région.

Le Ministre sera accueilli, sur le site du Lycée de l’Oisellerie où il visitera les ateliers de transformation de la ferme agricole suivi d’un déjeuner de travail avec les organisations professionnelles agricoles et de la filière agroalimentaire régionale.

 

Participez au débat national sur la Transition énergétique avec la région Poitou Charentes

Face au coût croissant de l'énergie et aux pollutions par les énergies fossiles, la Transition énergétique est une réponse positive pour le pouvoir d'achat des ménages, pour préserver l'environnement et pour l'emploi local.

Lancé ce printemps 2013, le Débat national sur la transition énergétique doit déboucher à l'automne 2013 sur une loi de programmation. Un des objectifs est la réduction de 75 à 50% de part du nucléaire dans la production d’électricité française d'ici à 2025...

Lire la suite...

Le 04 avril 2013 : la Région Poitou Charentes et l'État organisent la conférence régionale de lancement sur la transition énergétique.

Voir les lieux de débat en région Poitou Charentes

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal et la région Poitou Charentes font la révolution écologique depuis 2004 - Actualité du 30/03/2013

Lettre de Poitou Charentes - Région de l'éco-construction, Libner innove, Créateuf au Futuroscope, ...

Edito de Ségolène Royal : La région Poitou Charentes fait la révolution écologique depuis 2004

«  Un séminaire de travail des élus de la majorité s'est tenu sur la mutation écologique. La Région qui a fait depuis 2004, dès mon élection, la révolution écologique avec notamment le lycée Kyoto, a inspiré les nouvelles politiques nationales avec par exemple le plan de méthanisation. 

Le Centre Régional des énergies renouvelables vient d'ouvrir et, désormais j'ai décidé que tous les bâtiments subventionnés par la Région seraient à énergie passive et à éco-matériaux, dont les productions se développent dans la région. Un nouveau cahier des charges est en préparation qui permettra d'anticiper les normes du futur. 

Huit ans après la construction à Poitiers du 1er lycée de l'après pétrole, j'ai décidé de construire les centres de formation des apprentis, campus des métiers de Charente, en bâtiments éco-construits à énergie renouvelable passive. Ce chantier servira de chantier-école et de lieu de démonstration pour les artisans et PME du bâtiment. 

Les prochains contrats de territoire intégreront cette exigence, créatrice d'innovations et d'emplois. En clair, la Région Poitou Charentes continue son rôle de laboratoire  ».

A lire aussi :

Libner ne veut pas être à la remorque

Depuis 40 ans, Libner, constructeur carrossier implanté à St-Maixent-l'école dans le Deux-Sèvres, n'a de cesse d'améliorer ses produits. Une démarche qui lui permet d'accéder à de nouveaux marchés...

La CRÉATEUF 2013 au Futuroscope

La Créateuf 8 se déroulera le samedi 4 mai au Palais des congrès du Futuroscope : 700 lycéens artistes et 2 800 lycéens spectateurs sont invités à y participer. La programmation des 66 groupes lycéens retenus se déroulera dans tous les espaces du palais des Congrès et démontrera cette année encore la richesse de la création lycéenne...

La Région bien vue dans le Métro

La campagne d'affichage Poitou-Charentes dans les couloirs du métro parisien est reconduite du 20 mars au 16 avril, pour la quatrième année consécutive, notamment autour des stations de Montparnasse...

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal investit pour que les lycéens de Poitou Charentes deviennent "des acteurs du monde" - Actualité du 26/03/2013

Les tweets du 27 Mars

Nouvelle République - Le LPII : premier lycée tout numérique en Poitou Charentes

Il y a vingt-cinq ans, René Monory distribuait des ordinateurs dans les collèges de la Vienne pour les mettre au diapason du futur. Aujourd'hui, Ségolène Royal remet des tablettes numériques aux élèves du lycée pilote innovant international (LPII) de Jaunay-Clan, pour les aider « à devenir des acteurs du monde »...

Le LPII devient donc le premier lycée tout numérique. La Région a investi 750.000 € pour acheter les 650 tablettes, les serveurs informatiques, installer le wifi, etc. Un chiffre sur lequel la présidente du conseil régional a fortement insisté, vendredi soir, au moment de remettre le matériel. Ce n'est pas un jouet, « c'est un outil de travail, auquel il faut faire attention et dont on attend des résultats »...

Les tweets du 26 mars

Actualités - Revue de presse

Ségolène Royal félicite les salariées d'Aubade pour leur tenacité et l'annulation de leur licenciement financier - Actualité du 24/03/2012

Les tweets du 25 mars

Le Tweet du 20 Mars

 

Lettre de Ségolène Royal - Annulation du licenciement financier des ouvrières d'Aubade

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, félicite les 66 salariées d'Aubade pour leur ténacité.

La Cour d’Appel de Poitiers vient de déclarer sans causes réelles et sérieuses leur licenciement.

La Région Poitou-Charentes a toujours soutenu ces ouvrières lors du licenciement de 2009 et avait même proposé le rachat de l'usine à un patron qui a préféré détruire l'emploi plutôt que d'accompagner une reprise en SCOP comme proposé par la Région.

Cette décision de justice démontre qu'une loi contre les licenciements boursiers et financiers est indispensable pour empêcher des comportements désastreux et permettre la reprise d'outils de production, rentables par d'autres entrepreneurs ou par une SCOP.
Ségolène Royal recevra les ouvrières d'Aubade le 4 avril à la Région pour envisager l'avenir.

 

Sud ouest - Aubade à Saint-Savin (86): 66 licenciements déclarés "sans cause sérieuse"

La chambre sociale de la cour d'appel de Poitiers a déclaré le licenciement de 66 salariés de la société Aubade "sans cause réelle ni sérieuse"...

AFP/20 Mars 2013 - La justice accorde d'importants dommages intérêts aux ex-salariés d'Aubade

La justice a donné raison mercredi à 66 anciens salariés de l'usine de lingerie fine Aubade dans la Vienne, rachetée par le groupe suisse Calida, qui dénonçaient le caractère "boursier" de leur licenciement fin 2009, et leur a accordé d'importants dommages et intérêts.
 
La chambre sociale de la cour d'appel de Poitiers, dans un arrêt dont l'AFP a eu copie, a accordé aux salariés d'Aubade Saint-Savin des dommages et intérêts allant de 13.000 à 55.000 euros, en fonction de l'ancienneté, soit environ 2 millions d'euros au total, a indiqué à l'AFP leur avocat, Me Emmanuel Giroire-Revalier.
 
Sur 101 licenciés fin 2009, 66 salariés avaient saisi les prud'hommes, estimant qu'il n'y avait "aucun motif économique" aux suppressions d'emploi. Huit autres contestent leur licenciement, mais dans un procédure disjointe au dénouement prévu en avril.
 
Les salariés estimaient que les difficultés financières invoquées à l'époque par Calida (sous-vêtements, pyjamas, maillots de bain) n'étaient pas justifiées, que le groupe suisse avait à l'époque les moyens de soutenir sa filiale, et que les suppressions d'emploi répondaient à une logique financière et stratégique.
 
Les ex-salariés avaient été déboutés en janvier 2012 par le conseil des prud'hommes de Poitiers, jugement que la cour d'appel a annulé.
 
Elle considère qu'"en l'absence de preuve des difficultés économiques du groupe Calida, le licenciement est dépourvu de cause réelle et sérieuse". Mais elle ne retient pas pour autant le caractère "abusif" du licenciement comme réclamaient les appelants, faute d'attitude de Calida à "organiser artificiellement les difficultés".
 
La cour relève en outre que le groupe suisse avait présenté le rachat d'Aubade (en 2005) comme un moyen de "dépoussiérer son image classique", et "avait affirmé que son objectif était de parachever la délocalisation de la fabrication" en Tunisie étant donné les coûts salariaux inférieurs.
 
Les juges ont enfin considéré que la société Aubade "a manqué à son obligation de recherche sérieuse, loyale et personnalisée de reclassement".
 
Les anciens salariés réclamaient des indemnités allant de 24 à 48 mois de Smic, soit de 30.000 à 70.000 euros, selon l'avocat.
 
Ségolène Royal a félicité dans un communiqué "les 66 salariées d'Aubade pour leur ténacité" et a rappelé que la région Poitou-Charentes qu'elle préside avait proposé le rachat de l'usine " à un patron qui a préféré détruire l'emploi plutôt que d'accompagner une reprise en SCOP".
 
Selon elle, "cette décision de justice démontre qu'une loi contre les licenciements boursiers et financiers est indispensable pour empêcher des comportements désastreux et permettre la reprise d'outils de production, rentables par d'autres entrepreneurs ou par une SCOP".
 
Aubade comptait 472 salariés en France à son rachat en 2005, et avait perdu 140 emplois lors d'un premier plan social en 2007, après une délocalisation en Tunisie. Un second plan de 101 personnes n'avait laissé dans l'usine de Saint-Savin qu'une trentaine de personnes, sur une plate-forme logistique et de distribution.

Actualités - Revue de presse

Plus d'articles...

  1. Ségolène Royal et la région Poitou-Charentes encouragent les PME innovantes tournées vers l'international - Actualité du 22/03/2013
  2. Fin de l'apprentissage à 14 ans, Ségolène Royal pense que la situation peut encore évoluer - Actualité du 18/03/2013
  3. Ségolène Royal et Désirs d'Avenir relancent les universités populaires et participatives en Avril - Actualité du 17/03/2013
  4. Dommage qu'on se prive de l'intuition de Ségolène Royal - Actualité du 15/03/2013
  5. Pour Ségolène Royal et la région Poitou Charentes, l'emploi des jeunes est une priorité - Actualité du 14/03/2013
  6. Ségolène Royal et la région Poitou Charentes : une longueur d'avance dans la mise en place du crédit d'impôt compétitivité emploi - Actualité du 09/03/2013
  7. Ségolène Royal aimerait favoriser la création d'entreprise par les femmes - Actualité du 07/03/2013
  8. Ségolène Royal : Le testament poétique de Stéphane Hessel : « la poésie, ma nécessité »
  9. Ségolène Royal était l'invitée des 4 vérités sur France 2 - Actualité du 05/03/2013
  10. Ségolène Royal était l'invitée de France Inter - Actualité du 04/03/2013
  11. La cote d'avenir de Ségolène Royal en forte progression ce mois ci - Actualité du 02/03/2013
  12. Visite de Ségolène Royal au salon de l'agriculture - Actualité du 28/02/2013
  13. Ségolène Royal était l'invitée de RMC et BFMTV - Actualité du
  14. Ségolène Royal encourage les créations d'entreprises par les Femmes en région Poitou Charentes - Actualité du 26/02/2013
  15. Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem reçoivent 100 femmes entrepreneures à Poitiers - Actualité du 25/02/2013
  16. Ségolène Royal - Actualité du 25/02/2013
  17. Ségolène Royal était l'invitée du journal de 20 heures de France 2 - Actualité du 24/02/2013
  18. Ségolène Royal met en place la banque publique d'investissement en région Poitou Charentes - Actualité du 22/02/2013
  19. Ségolène Royal veut être garante de la réussite de la Banque Publique d'Investissement - Actualité du 21/02/2013
  20. Segolène Royal va être nommée vice-présidente et porte-parole de la Banque Publique d'Investissement - Actualité du 20/02/2013