segorama-segolene-royal

Ségolène Royal était invitée sur I Télé puis sur Europe 1 - Revue de presse du 08/05/2012

Record de visiteurs (depuis les primaires PS) hier sur Segorama

Ségolène Royal était l'invitée de Arlette Chabot sur Europe 1


Europe 1 - Ségolène Royal : "le système marche encore sur la tête"

Ségolène Royal était l'invitée d'Europe1 Soir mardi. "Le système marche encore sur la tête" a-t-elle jugé au sujet de la politique menée par l'Union européenne. C'est le produit d'un déficit démocratique.Si les peuples avaient été écoutés plus tôt, les politiques auraient été différentes", a expliqué Ségolène Royal.

"Les gens voient bien que ce sont encore les puissances financière qui continuent à gagner de l'argent par la spéculation alors que les entreprises n'ont jamais autant manqué de crédits pour se développé", a-t-elle souligné.

"Il faut que l'Europe se mette à la portée et à l'écoute des peuples et non pas rester aux mains d'une oligarchie financière liée à certains intérêts politiques conservateurs qui veulent que rien ne change ", a conclu la président de la région Poitou-Charentes.

Europe 1 - Ségolène Royal à propos du 8 Mai : Les Français auront apprécié ce symbole d'une république apaisée

Ségolène Royal a commenté la présence de Nicolas Sarkozy et François Hollande lors des commémorations du 8 mai. "Les Français auront apprécié ce symbole d'une république apaisée".
"François Hollande a bien fait d'accepter cette invitation", a souligné Ségolène Royal, rappelant qu'en 2007, Nicolas Sarkozy avait refusé une invitation similaire de Jacques Chirac.
Interrogée sur la sortie dans la dignité de Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal a estimé que c'était "une bonne chose" mais que c'était "la moindre des choses". "Il ne va pas s'accrocher au pouvoir ou insulter ceux qui ont gagné", a-t-elle commenté.

Europe 1 - Ségolène Royal est favorable à "un geste" envers Bayrou

"François Bayrou a été très clair dans son appel", a relevé la socialiste Ségolène Royal, invitée d'Europe Soir 1, en référence au choix du leader centriste de voter, à titre personnel pour François Hollande lors du second tour de l'élection présidentielle. "Je considère qu'un geste à son égard ne serait pas infondé", a estimé Ségolène Royal, en réponse à une question sur la présence ou non d'un candidat socialiste face à François Bayrou lors des élections législatives.

"Il faudrait que François Bayrou en fasse la demande et que nous puissions en débattre. Mais ça ne me choquerait pas que nous puissions faire un geste à son égard, dans la mesure où il a été très clair sur la base d'un certain nombre de valeurs", a ajouté Ségolène Royal.

AFP - Ségolène Royal : Je crois qu'en effet un geste envers Bayrou ne serait pas infondé

VIDEO Ségolène Royal était l'invitée de Christophe Barbier sur le plateau du 6-9 de I Télé

AFP - Pour Ségolène Royal, la droite veut mettre l'immigration au coeur des législatives

"Les socialistes n'ont pas l'intention de laisser remettre l'immigration au coeur de la campagne législative, comme la droite voudrait le faire, ainsi que le prouve cette polémique sur les drapeaux", a commenté sur i-Télé la présidente socialiste du conseil régional de Poitou-Charentes...

Le Monde - Ségolène Royal, vous pensez que vous serez "plus utile pour la gauche" comme présidente de l'Assemblée nationale? Oui je pense.

Mme Royal a cependant  assuré que "le moment n'est pas venu de faire mon autocélébration ou de présenter [sa] candidature" à un tel poste, précisant qu'elle réservait "cette primeur aux futurs parlementaires qui seront élus". Interrogée sur d'éventuelles réticences des députés socialistes, l'ex-candidate a affirmé dans un grand sourire : "tout se passera bien"...

ZeRédac/Richard Trois - Bataille des législatives : l’atout Royal de François Hollande

Ségolène Royal est en première ligne. Sur le plateau de France 2, puis à la Bastille dimanche. Sur iTélé ce matin. Dans le dernier mois de campagne, François Hollande l’a parfaitement compris, il dispose avec Ségolène Royal d’une pièce maîtresse sur l’échiquier politique. Un atout Royal qui devient essentiel avec les élections législatives...

Reportage de FM pour MeagSR - Ségolène Royal sur France 2 dimanche: "C’est une victoire claire et nette. La droite avait cherché à faire peur, et finalement c’est l’espoir qui l’a emporté sur la peur" (PHOTOS/VIDEOS, REPORTAGE)

ZeRédac

Renaudot - La République de retour le 8 mai

Depuis des semaines, la République avait un goût rance, celui des compromissions de la droite dite « républicaine » avec l’extrême-droite, au point de donner à cette dernière un brevet de respectabilité en la déclarant « compatible » avec la République et reprendre sans vergogne ses mots, ses attitudes, ses propositions, son positionnement antisystème...

ZeRédac/Belle Amie - François Hollande : l’extrême-danger des législatives

La bataille des législatives essentielle reste aussi à gagner pour que le « changement soit maintenant » vraiment et ne s’arrête pas au bout d’un mois pour cause de cohabitation. D’autant plus que les sondages sortent opportunément pour nous expliquer que, selon Louis Harris, 54% des Français seraient favorables à une cohabitation. Et Manuel Valls de rappeler à Libération que « pour gouverner il faut une majorité nette ». « Vous vous rendez compte ? Une cohabitation en Juin, cela n’aurait aucun sens » a-t-il ajouté. Même tonalité chez Ségolène Royal ce matin sur iTélé qui réfutait cette volonté de la droite de transformer les législatives en 3ème tour. Bien peu démocratique comme façon de s’exprimer à vrai dire...

Philippe Allard - La victoire responsable

La fête fut belle ce dimanche 6 mai à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle. François Hollande a réussi à donner l’espoir qu’une autre politique est possible à une majorité de Françaises et de Français...

Pourquoi Sarkofrance va continuer. Différemment.

Sarkofrance - J+1: Sarkozy fait ses adieux à la Famille

Actualités - Revue de presse