segorama-segolene-royal

Ségolène Royal était l'invitée ce matin de France Inter - Revue de presse du 25/04/2012

Ségolène Royal est l'invitée Vendredi matin des "4 vérités" sur France 2 à 7h50

Interview de Nicolas Gaborit sur Radio Hollande : toc toc toc, c'est le porte à porte

France soir - Royal a raison

La minute trente de Montvalon en vidéo : Ségolène Royal est, décidément, une femme épatante, en tout cas hors-normes...

Voir aussi : "Sarkozy nous ment" à la fin de la revue de presse

Lu pour vous dans Le Monde – Ségolène Royal : « Ceux qui s’inquiètent des flux de clandestins ne sont pas des racistes »

Ségolène Royal rend Nicolas Sarkozy responsable de la montée du FN et estime que François Hollande doit parler aux"citoyens qui se sentent abandonnés et en perte de repères"...

"Cette montée du Front national, nous l’avions sentie pendant la campagne de porte-à-porte. Outre le noyau dur des militants FN, beaucoup d’électeurs, qui ont le sentiment de perdre la main sur leur vie et que la France perd la main sur son destin pendant qu’une oligarchie financière continue à s’enrichir, ont exprimé à la fois une colère et une peur..."

AFP - Royal: "combattre le poison" des idées du FN, qu' il ne faut "ni cajoler ni dénigrer"

Ségolène Royal affirme qu'il ne faut "ni cajoler", "ni dénigrer", ni "insulter" les électeurs du FN, "tout en combattant le poison de ces idées", dans une interview au Monde à paraître jeudi.
"Il ne s'agit ni de cajoler, ni de dénigrer et encore moins d'insulter" les électeurs du Front national, "tout en combattant le poison de ces idées", déclare-t-elle.
"Ce sont ceux qui exploitent la pauvreté et les peurs qui sont méprisables. Les habitants des quartiers populaires qui s'inquiètent des flux migratoires clandestins ne sont pas des racistes", estime-t-elle.
Elle s'explique par ailleurs sur ses propos tenus lundi selon lesquels le droit de vote aux étrangers non communautaires n'était "pas une priorité".
"La nouvelle stratégie de l'UMP est de cibler le débat uniquement sur l'immigration en déformant grossièrement les propositions. Il fallait donc absolument remettre leurs pendules à l'heure et rappeler que les priorités sont l'emploi, la justice sociale, la jeunesse, l'éducation", a-t-elle expliqué.
Selon elle, Nicolas Sarkozy, "en essayant de capter dès le premier tour les voix de l'extrême droite, a légitimé un certain nombre de débats et validé des idées que tout républicain humaniste combat. Avec un seul résultat, la montée du FN. A tel point qu'il est aujourd'hui embarqué dans une logique qu'il n'arrive plus à maîtriser. Il est allé tellement loin qu'il ne peut plus se dédire, provoquant un malaise au sein de son propre camp".

L'Express - Segolene Royal, arme de séduction massive

Ségolène Royal enchaine les interviews pour s'adresser aux électeurs du Front national, "les victimes de la crise". Qu'apporte-t-elle de plus qu'un autre socialiste? ...

"Ségolène a cette capacité d'expliquer aux ouvriers, aux jeunes, à la classe populaire le programme de François Hollande, veut croire l'une de ses proches, la maire du IVe arrondissement de Paris, Dominique Bertinotti. Elle peut facilement évoquer les problèmes du quotidien comme le loyer, l'essence." Et elle le fait "avec efficacité"...

Ségolène Royal était l'invitée ce matin de France Inter


Ségolène Royal par franceinter

Ségolène Royal répond aux questions des auditeurs du 7/9 dans Interactiv' sur France Inter

RAPPEL/VIDEO - Ségolène Royal était l'invitée de "La preuve par 3" sur Public Sénat


MeagAvecSR - Ségolène loyale pour le changement en 2012

Malgré toutes les tentatives de Nicolas Sarkozy pour faire diversion, les socialistes gardent le cap et rappellent aux Françaises et aux Français les enjeux de cette campagne présidentielle...

VSD - Ségolène Royal : sa campagne pour Hollande

C'était un dimanche très spécial, pour l'ex-candidate. De La Rochelle à Paris, nous l'avons suivie en campagne pour François Hollande et pour elle-même...

Profession de foi de Francois Hollande pour le second tour

Le Monde - Le débat sur la croissance s'intensifie en Europe

France Soir - Présidentielle second tour : Les féministes votent Hollande

AFP - Bayrou accuse Sarkozy de «valider la thèse du Front national»

ZeRédac

Renaudot - Sévère mise en garde de Bayrou à Sarkozy sur le FN

 Nous avons soulignés en matinée le silence coupable des centristes face à l’attitude de Nicolas Sarkozy à l’égard du Front National et des idées d’exclusion qu’il véhicule. Parmi ces centristes, François Bayrou et Hervé Morin. En début d’après-midi, tous les deux se sont exprimés....

Beaumarchais - La lâcheté des centristes

Mais où est donc passé Jean-Louis Borloo qui devait, au moment de son ralliement à Nicolas Sarkozy, infléchir la campagne de son ami dans un sens plus social ?...

Dante - Vrai travail : le déshonneur de Sarkozy

Sur quel chemin nauséeux s’est donc fourvoyé, volontairement Nicolas Sarkozy ? Le chemin du vrai travail, version 2012 de la France qui se lève tôt...

Lautréamont - Les gesticulations désespérées de Nicolas Sarkozy

Il s’agite… Et il s’agite encore et encore. Dieu que cet homme peut s’agiter ! Nicolas Sarkozy cavale, gesticule, se démultiplie tel un shiva descendu du panthéon des dieux indiens, il est passé par ici, il repassera par là…

Blogs

Sarkofrance - Sarkozy voulait 3 débats, il a déjà 3 affaires

Sarkofrance - A J-11, Sarkozy sombre dans la caricature derrière Le Pen

Slovar - Nicolas Sarkozy : L'improbable course aux électeurs du Front National ?

Variae - Sarkozy et le FN : y a-t-il encore un pilote dans l’avion UMP ?

Melclalex - Pendant que Nicolas Sarkozy touche le fond, François Hollande poursuit son chemin

Sarkozy nous ment

JDD - Sarkozy "oublie" son propre concept de "vrai travail"


"Vrai travail" et Modem : les deux... par LeLab_E1

Actualités - Revue de presse